contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 7 sur 8
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

7/8
Good morning America ceux qui ont inventé l'Amérique : Pocahontas-Thomas Jefferson-Abraham Lincoln-Mark Twain-Henry Ford-Louis Chaplin-Eleanor Roosevelt-Martin Luther King-Steven Spielberg
Auteur :
Bacharan, Nicole
Simonnet, Dominique
Sujet :
Pocahontas
Spielberg, Steven
King, Martin Luther
Jefferson, Thomas
Armstrong, Louis
Chaplin, Charles
Roosevelt, Eleanor
Lincoln, Abraham (1809-1865)
Type de document :
Livres

Faire venir cette oeuvre Faire venir cette oeuvre

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Qté Réservable Code à barres
LIEGE - Bibliothèques Chiroux LIEGE 08(092) BAC 1 oui 1000002289405
VERVIERS - Bibliothèque de Verviers VERVIERS 970 BACH 1 oui 7000000294272
VISE - Bibli 2000 -Visé VISE 92 BAC 1 oui VLB0033859
ENGIS - Bibliothèque d'Engis ENGIS 973 BAC 1 oui 4480000016475

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 11/01/2013 - 13:57:59 Auteur : InstinctPolaire (via Babelio)

Imaginez un " diner en ville " - comme on dit - avec dix personnalités extraordinaires et la spécialiste des l'histoire des États-Unis Nicole Bacharan comme maitresse de maison. Au -delà de la prouesse temporelle, une bien difficile aporie : le plan de table. Les dames réussiront à s'entendre. Il faut dire qu'elles ne sont que deux. Elles ont pour point commun d'avoir aimé follement. Pocahontas aimât John Smith comme un frère. Lui qui fît croire à sa mort et tentât d'abuser de sa confiance pour se retrouver une situation quand la belle indienne vint en Angleterre. Eleanore Roosevelt aimât Franklin Delano à s'en détruire la santé. Lui atteins de poliomyélite, elle devient ses yeux, ses oreilles et parcourut le pays durant sa triple présidence. Bien que ce fut sa maitresse qui était à son chevet quand il rendit son dernier souffle. Il faudrait nécessairement séparer le deux plus taciturnes. Le premier est pourtant reconnu pour ses discours et se lutte contre l'esclavagisme. Le second a fait de son silence son fonds de commerce et son seul véritable discours est mondialement célèbre. Abraham Lincoln est connu pour ses longues périodes de silence dans le privé et Charlie Chaplin pour sa gouaille anglo-saxonne. Enfin, Charlot pourra toujours parler d'Hitler avec ce grand industriel. Celui à qui l'on doit que l'Amérique soit une terre d'automobile en créant le premier modèle abordable " de la couleur de son choix pourvu qu'il soit noir ". Chaplin a lutté contre Hitler par " Le Dictateur " et Henry Ford reçut en 1938 le Grand-Croix de l'Ordre de l'Aigle allemand de l'ambassadeur nazie. Un Noir et un Blanc risquent de passer le repas à se regarder en chiens de faïence. Le Blanc a vécut deux Révolutions, écrit une Constitution toujours en vigueur et inspiré une Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Mais il n'a jamais accepté d'affranchir les ancêtres de l'autre convive, ni voulu rendre public son amour éperdue pour une femme " de couleur ". " De couleur ", bien séparé des Blancs. Il en a mené des protestations silencieuses ce fils de pasteur,prononcé des discours célèbres. Voilà une autre point commun avec le Président Lincoln,les discours... En plus d'avoir été comme lui assassiné. Martin Luther King chût à Memphis le 4 avril 1968. Heureusement que trois artistes seront là pour dérider l'assemblée. La Nouvelle-Orléans en commun pour deux d'entre eux. Mais le jazz n'est qu'un hymne de champs de coton quand Sam Clemens devient pilote de bateau à aubes du Mississippi et Satchmo n'a pas encore ce surnom quand lui aussi quitte la ville. L'un des plus grand écrivain américain pourrait ainsi croiser l'un des plus grand jazzman : Mark Twain et Louis Armstrong. Et si cet impressionnant festin devait être filmé, autant laisser le dernier convive le faire ; il ne sera pas déstabilisé, lui qui nous a fait croire à deux reprises aux extraterrestres et présenté la Shoah : Steven Spielberg. " What a wonderful world..." Il est facile de s'ébahir et de se passionner devant ceux qui fondent la mythologie des USA. Certes tout ceci tiens en bonne part de la romance,mais on ne peut entièrement renier certains faits. Probablement ne trouverez-vous pas ici l'Amérique, mais vous toucherez du doigt ses rêves...
Consulter sur Babelio

Date : 15/01/2019 - 15:59:20 Auteur : CharlesEdouard (via Babelio)

Good morning, Viêtnam.. Vous y retrouverez dans ce bouquin quelques personnages connus qui ont fait, et continuent de faire l'Amérique.. Martin luther King, mais je ne sais plus s'ils écrivent aussi sur Rosa Parks.. Bon en gros des personnages très célèbres, mais aussi qui ont réellement existé, je pense à Pocahontas (vers 1595 - 21 mars 1617 une Powhatans et non une padawan), et non, elle n'est pas originaire du monde merveilleux de Disney. Vous y retrouverez aussi Henry Ford fondateur du groupe automobile, un pote à Hitler.. Chaplin lui aussi bien sûr même si au USA à un moment, il n'était plus le bienvenu, ils ont vu rouge.. Je recommande cette lecture pour les curieux/se..
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

Information non disponible.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 7 sur 8
  • Page suivante
  • Dernière page