contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 3 sur 3
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

3/3

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Qté Réservable Lien vers le catalogue source
NAMUR - Bibliothèque provinciale de Namur NAMUR 8-3 CLE 13.15 P 1 oui 8106000186840
BRAINE L'ALLEUD - Bibliothèque Communale BRAINE-L'ALLEUD BPA - 82-3 1 oui BA50526
MOUSCRON - Bibliothèque communale de Mouscron MOUSCRON 82-3 CLEM P 2 oui 10007811
SAMBREVILLE-AUVELAIS - Réseau des bibliothèques de Sambreville AUVELAIS 8-3 CLE1315P 1 oui 7112000122449
IXELLES - Bibliothèque communale francophone IXELLES 8-3 CLE 1305 P 1 oui 02930749601
JETTE - Biblio Jette JETTE CLEM 1 oui 0102010122694
MOLENBEEK - Bibliothèque Béguines MOLENBEEK 8-3 CLEM P 1 oui 02170737462
UCCLE - Bibliothèque - Médiathèque Le Phare UCCLE R-6 CL 590 p 1 oui 02642172161
MARCHE-EN-FAMENNE - Réserve Provinciale de Luxembourg MARCHE-EN-FAMENNE 8-3*CLE*P 1 oui 00386548
NIVELLES - Place aux livres. Service itinérant NIVELLES PLPA - 8-3 1 oui 1400030005968X

Océan Arctique, 1960. Un vieux rafiot aux allures fantomatiques mouille devant l’île norvégienne de Jan Mayen, vers laquelle il s’est subitement dérouté pour venir forer en eaux profondes sur ordre de la compagnie qui l’a affrété : la mystérieuse Centrale. Depuis quelques jours, les cabines du navire sont devenues des cellules et le mess des officiers une salle d’interrogatoire. Un drame s’est produit, l’équipage semble avoir été gagné par une inexplicable folie. À la ferme instigation de deux membres de la Centrale prestement dépêchés sur place, Christian, le médecin du bord, tente de retracer les événements qui ont conduit à ce chaos. Passé au scalpel des deux enquêteurs, le discours se fait confus car l’homme doit confesser bien davantage que les crises d’angoisse, les troubles du sommeil et la prise inconsidérée d’anxiolytiques. C’est la raison de ces symptômes qu’entendent sonder les représentants de la Centrale ; et l’obscure inclination du docteur pour certaines expériences indicibles. Pendant les quelques heures que dure l’interrogatoire – soit le temps du récit –, le lecteur, prisonnier de cet esprit malade, comme l’équipage l’est du vaisseau, est livré aux spectres du passé, à l’affliction des suppliciés, aux confins de la raison. Ce roman, c’est Au coeur des ténèbres dans un paysage désertique, glacial et cauchemardesque. [Source éditeur]

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 21/10/2017 - 18:53:44 Auteur : JoyeuxDrille (via Babelio)

Un roman sombre et oppressant, d'autant plus oppressant que le lecteur n'a, au départ, que très peu de point de repères. Que s'est-il exactement passé sur l'Eridanus ? Coincés dans le mess de ce bateau, mouillant au milieu de nulle part, au-delà du cercle arctique, trois personnages s'affrontent. L'un d'eux possède sans doute les clés de l'histoire, mais son récit digresse pour parler aussi de lui...
Consulter sur Babelio

Date : 26/10/2017 - 15:54:12 Auteur : traversay (via Babelio)

C'est un mystère aussi épais qu'un brouillard polaire. Apparemment, il s'est passé des choses atroces à bord de l'Eradinus mais de quel ordre ? Calmons-nous et plantons le décor de Polaris, le premier roman traduit en français du catalan Fernando Clemot. L'Eradinus est un vieux navire qui mouille devant la sinistre île de Jan Mayen, située à la limite des océans Arctique et Atlantique. A son bord, un équipage très cosmopolite d'où émerge la personnalité du docteur Christian, un médecin auquel la Centrale (propriétaire du rafiot) a confié d'autres tâches (obscures) que celles de soigner. Dès le début du livre, on comprend que Christian raconte le récit de l'expédition à deux enquêteurs de la Centrale, chargés de comprendre comment la situation a pu dégénérer. Le médecin entreprend un monologue relancé de temps à autre par ses interlocuteurs et censé nous éclairer. Mais hélas, l'esprit de Christian est confus et son accoutumance aux médicaments renforce l'idée que son état mental est bien sujet à caution. Il digresse souvent, par rapport à sa propre existence, la maladie et la mort de son frère ou encore sa collaboration avec l'armée allemande pendant la guerre. Autre élément qui opacifie la bonne compréhension des événements : l'absence de ponctuation dans les dialogues totalement incorporés au texte. La narration avance lentement avec une tension constante, dans un climat oppressant. Au fur et à mesure, l'on approche de la vérité, mais on se doute bien qu'elle ne répondra pas à toutes les questions. Etrange bouquin dont il est nécessaire de ne pas sauter une seule ligne de peur de rater un élément important de l'intrigue. A l'Arctique de la mort, ce n'est d'ailleurs pas tant la résolution des mystères qui compte mais bien davantage l'atmosphère à couper au couteau de ce huis-clos sur l'eau.
Consulter sur Babelio

Date : 27/10/2017 - 11:01:09 Auteur : redmary (via Babelio)

Par où commencer? La plus grande précision utile est la ponctuation et la présentation particulière du texte. Les phrases s'enchainent, sans réels espaces, surtout lors des dialogues, et dès le départ, le lecteur est un peu malmené. On débute dans le vif du sujet car on prends l'interrogatoire du Docteur en cours. Beaucoup de choses sont confuses, les personnages se multiplient, les époques également car le Docteur, lui même un peu dément ou confus, mélange pas mal de choses. Le cadre n'est pas posé dès le départ, le lecteur sait juste qu'un évènement tragique à eu lieu mais pas encore de quoi il s'agit, et que l'intrigue se déroule sur un bateau. Les 2 personnes chargées de l'interrogatoire ont l'air pour le moins suspectes également. Ensuite l'histoire se déroule (au sens propre) lentement, zigzagant entre le passé du Docteur, les évènements qui ont conduit à son traumatisme dans le passé et les éléments plus récents s'étant déroulé sur le bateau. Je ne vais pas en dire plus pour ne pas spoiler l'intérêt que le lecteur peut avoir à cette lecture. Car en dehors du fait de vouloir en savoir plus, j'ai trouvé ce livre très confus (est ce une volonté de l'auteur de nous faire partager l'état mental du Docteur?) et assez plat, comme une mer calme ou rien ne pointe à l'horizon. Jusqu'au bout, j'ai espéré une fin monumentale, une chute vertigineuse qui me fasse dire : "Waouw" et..... et bien non. Les explications du comment du pourquoi des "lettres de missions" m'ont laissée dubitative de part leur côté peu réalistes,...on reste dans le flou et je n'ai pu m'empêcher de tourner la dernière page en me disant...."Tout ça pour ça".... Dommage, l'idée de départ était bonne.
Consulter sur Babelio

Date : 18/11/2017 - 17:18:16 Auteur : LePamplemousse (via Babelio)

Oh qu'il est embrumé ce roman, à l'image des nombreux souvenirs évoqués par le médecin du bord qui se perd entre la réalité, les différentes traversées qu'il a effectué pour La Centrale, une compagnie maritime, ses souvenirs des jours précédents un drame survenu à bord du navire sur lequel il est, et ses divagations certainement dues aux médicaments qu'il consomme en excès. La quatrième de couverture nous allèche avec l'annonce d'un drame ayant eu lieu à bord d'un bateau , mais il faudra attendre la fin du roman pour savoir de quoi il s'agit et ma réaction a été de me dire que c'était beaucoup de bruit pour rien. Le drame en question n'a finalement pas grand-chose de mystérieux, l'ambiance à bord est effectivement étrange mais la plupart des questions qu'on se pose resteront sans réponse. De la fameuse compagnie, on ne saura rien, des motivations du principal suspect concerné par le drame non plus, de la mission plus ou moins secrète de la Compagnie, on n'aura que des bribes d'infos et encore, ça semble tellement peu crédible que ça en est ridicule. J'avais tellement envie de naviguer dans les eaux de l'Arctique, d'avoir des images de paysages fantastiques dans la tête, d'évoluer sur le pont ou dans les cabines avec les membres d'équipages…mais je n'ai rien ressenti de tout ça, le style est inutilement embrouillé, les dialogues sont insérés aux paragraphes, sans effort de ponctuation….bref, grosse déception.
Consulter sur Babelio

Date : 12/01/2019 - 11:32:48 Auteur : Charybde2 (via Babelio)

Que s'est-il passé exactement à bord de ce navire de prospection de la Centrale, ancré devant l'île arctique Jan Mayen ? Une angoissante plongée glacée au coeur de certaines ténèbres. Sur le blog Charybde 27 : https://charybde2.wordpress.com/2019/01/12/note-de-lecture-polaris-fernando-clemot/
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

Information non disponible.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 3 sur 3
  • Page suivante
  • Dernière page