contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 2 sur 77
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

2/77
Tome 2 :
Langue :
français
Titre série :
<>Mutinés de l'Elseneur
Collection :
10-18 1678
ISBN :
9782264006493
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
LIEGE - Bibliothèques Chiroux LIEGE 820 LONDON 2100001774338
LIEGE - Bibliothèques Chiroux LIEGE 820 BENFORD 210000176446X
LIEGE - Bibliothèques Chiroux LIEGE 949.36 THIRY 2100000496944
LIEGE - Bibliothèques Chiroux LIEGE 949.36 THIRY 100000062431X
LIEGE - Bibliothèques Chiroux LIEGE 820 WHEATLEY 2100001779079
CHAUDFONTAINE- Bibliothèque de Beaufays EMBOURG 8-3 WHE CHAUD2003759
LIEGE - Bibliothèques Chiroux LIEGE 517 2100001921433
LIEGE - Bibliothèques Chiroux LIEGE 930 IBN KHALDUN 2100001956751
LIEGE - Bibliothèque de Jupille LIEGE 8-3 Fetjaine 1018000368719
WANDRE - Bibliothèque de Wandre LIEGE 8-3 STENDHAL 1030000106296
LIEGE - Bibliothèque du Thier-à-Liège LIEGE 8-3 STENDHAL 1005000147673
LIEGE - Bibliothèque de Droixhe-Bressoux - Espace lecture et langage LIEGE 8-3 STENDHAL 101100012731X
LIEGE - Bibliothèque de Fétinne-Vennes LIEGE 8-3 STENDHAL 1004000344564
LIEGE - Bibliothèque de Xhovémont-Naniot LIEGE 8-3 STENDHAL 1020000279162
LIEGE - Bibliothèque de Saint-Gilles LIEGE 8-3 DOS 1025000259460
LIEGE - Bibliothèque d'Outremeuse LIEGE 8-3 1028000157445
LIEGE - Bibliothèque d'Outremeuse LIEGE 8-3 DUM 1028000199263
LIEGE - Bibliothèque de Xhovémont-Naniot LIEGE 8-1 Ronsard 102000031949X
LIEGE - Bibliothèques Chiroux LIEGE 67/68 DE RUTTER 100000231843X
NIVELLES - Place aux livres. Service itinérant NIVELLES PLPA - 646.7 5030010084414X
NIVELLES - Place aux livres. Service itinérant NIVELLES PLPA - 646.7 50300100844131

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 27/06/2012 - 17:03:04 Auteur : gill (via Babelio)

Pathurst s'embarque sur l'Elseneur pour une croisière qu'il s'imagine sans histoire. Il cherche la solitude pour méditer mais il va rencontrer sur ce navire un équipage de sac et de cordes. Il y doublera le cap dur (le Horn) et rencontrera l'amour après de multiples aventures. Jack London nous offre, ici, un superbe roman à l'ancienne, classique mais passionnant, la description de la navigation aux environs du cap Horn est fabuleuse, ainsi que la scène ou les matelots torturent un requin.
Consulter sur Babelio

Date : 05/01/2013 - 17:36:57 Auteur : Ys (via Babelio)

Qui, au résumé de ce livre, s'attendrait à un simple roman d'aventures maritimes, en serait pour ses frais. La majeure partie de l'histoire joue beaucoup plus sur l'ambiance que sur l'action (même si l'action est bien présente à un certain point), sur la trame d'une métaphore sociale implacable, tissée par les réflexions de l'écrivain qui observe cet étrange huis-clos avec le détachement implacable du philosophe. Un philosophe à l'opposé de tout humanisme, en qui les deux personnages centraux du Loup des Mers (Loup Larsen et le narrateur) semblent avoir fusionné... pour le pire plutôt que le meilleur. Les Mutinés de l'Elseneur est souvent considéré comme le plus noir des romans de London, et l'on comprend aisément pourquoi. Il est aussi, de tous ceux que j'ai lu, le plus ambigu, voire le plus dérangeant pour un lecteur d'aujourd'hui. Car la métaphore sociale est également raciale : d'un côté, à la proue du navire, les faibles, les éternels perdants, la racaille, presque tous bruns ou métèques, observe le narrateur. De l'autre, à la poupe, les puissants, la race des seigneurs, tous blonds aux yeux clairs, voués à commander de tout temps et pour toujours. Difficile, à la lecture, de faire la part des intentions réelles de l'auteur : dénonciation d'une réalité sociale et de ses conséquences, constat désabusé et amer, fascination pour les thèses énoncées ? Un peu de tout cela, sans doute. Rien n'est fait pour rendre le narrateur sympathique et on sait London sensible à la souffrance des opprimés. A peu près autant que fasciné par la force et la puissance, voire implacable envers la faiblesse. Et c'est cette contradiction apparente, au fond, qui le rend si intéressant - ici comme dans l'ensemble de son oeuvre. Ce livre, au final, je le conseillerais à ceux qui ont déjà lu pas mal de London et possèdent une idée de ses ambiguïtés. Ce n'est en revanche certainement pas par là qu'il faut le découvrir.
Consulter sur Babelio

Date : 26/03/2014 - 19:47:06 Auteur : CeCedille (via Babelio)

Les mutinés de l'Elseneur (1914) de Jack London est un roman d'imagination. Un jeune écrivain argenté et désabusé décide d'embarquer à Baltimore pour plusieurs mois comme passager sur un voilier transportant de l'orge jusqu'à Valparaiso. A cette période charnière de la fin de la marine à voile, le récit fait un tableau très réaliste de la condition sociale des gens de mer. Le contraste est étonnant entre le luxe dans lequel vivent les officiers, ainsi que leur fortuné passager, et la misère des postes d'équipage. Les matelots de l'Elseneu sont un ramassis de repris de justice, de vagabonds, de désaxés, sans aucun sens marin. L'encadrement de son côté est méprisant, impitoyable et violent. Il s'agit d'affronter, dans cet équipage, les éléments déchaînés du cap Horn. Dans l'univers réduit du navire, c'est tout le drame d'une époque qui se joue, une lutte des classes exaspérée, telle que le socialiste London l'avait imaginée dans d'autres romans. Pourtant, le passager (l'auteur ?) s'identifie à la race des seigneurs, ceux qui commandent sur la dunette "aux déchets sociaux et à la lie des races éternellement asservies" : "...je sentais de plus en plus que, pour cette humanité inférieure, mes talons étaient de fer." Étrange renversement de perspective, en vérité, chez l'auteur du très révolutionnaire Talon de fer. Instant d'égarement ou révélation d'une volonté de puissance nietzschéenne affolée par le déchaînement des éléments ? Le récit de Jack London est pourtant palpitant. Il trouve le moyen d'y insérer l'idylle du passager avec la fille du capitaine. Mais ce que le lecteur retient est l'incroyable tension qui préside aux mouvements du navire, celles des vergues et des voiles, celle des tempéraments et des affrontements dans une écriture d'une intense modernité.
Consulter sur Babelio

Date : 05/11/2014 - 10:20:52 Auteur : vegalia (via Babelio)

J'ai relu avec plaisir ce grand classique de la littérature anglaise. l'"Elseneur" est un bateau qui va l'amener vers Seattle. Le narrateur est un bourgeois blasé, cultivé et cynique. Dans son récit, il nous invite à plusieurs voyages : - voyage intérieur avec son âme et ses valeurs quand il va tomber amoureux de la fille du capitaine, quand il va puiser dans toutes ses ressources pour mater la rebellion - celui d'un bateau dans une mer magnifique mais qui ne fait de cadeau lors de tempête formidablement bien décrites. C'est l'occasion pour London de nous offrir des portraits détaillés de marins, du bateau dans une ambiance délétère.
Consulter sur Babelio

Date : 19/08/2015 - 17:04:00 Auteur : Allantvers (via Babelio)

Une fois n'est pas coutume, voilà un Jack London que j'ai lu sans plaisir, voire même avec les yeux qui grattent. D'abord à cause du narrateur, un écrivaillon fortuné, horripilant de suffisance et fier de ses origines et de ses yeux bleus. Mais aussi en raison d'une intrigue menée sur un rythme irrégulier, avec beaucoup, beaucoup de redites, et surtout une répétition ad nauseum de l'affirmation de la supériorité de la race blanche, dominatrice par essence, sur tous les autres "métèques" et "basanés", faibles de nature et faits pour être mis en esclavage. Là où j'attendais un grand roman social rempli de violents affrontements entre de fortes natures contraires (comme London l'avait si bien fait dans "le loup de mer"), j'ai trouvé un roman longuet et racial, raciste en fait, et les quelques belles scènes de mer entre tempêtes sur le cap Horn et maniement du voilier n'ont pas suffi à éteindre mon exaspération. Enfin, Jack London étant un homme aux multiples facettes, il n'est pas surprenant, à force de lui tourner autour de livre en livre, de finir par tomber sur une qui soit déplaisante!
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 2 sur 77
  • Page suivante
  • Dernière page