contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 3 sur 28
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

3/28
Le K
Auteur :
Buzzati, Dino 1906-1972
Langue :
français
Éditeur :
Laffont
Date de publication :
1994
Collection :
Pocket 3641
ISBN :
9782266009942
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
FLORENNES- Bibliotheque de Florennes FLORENNES R8-3 BS 37238
FLORENNES- Bibliotheque de Florennes FLORENNES R8-3 BUZ2601K BS078297
FLORENNES- Bibliotheque de Florennes FLORENNES R8-3 BUZ2601K BS079684

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 24/12/2007 - 12:48:30 Auteur : Woland (via Babelio)

Il Colombre Traduction : Jacqueline Rémillet Eh ! bien, j'ai trouvé ce volume très inégal, chose banale, me direz-vous, et presque immanquable quand il est question de nouvelles. "Le K", qui donne son titre au recueil, est d'une excellente facture. Idem pour, entre autres, "L'Arme Secrète" (les dirigeants internationaux décèdent un à un dans des circonstances énigmatiques dès lors qu'ils commencent à parler de guerre ...), "Le Défunt par erreur" (déclaré mort suite à une erreur dans un journal, un peintre joue le jeu et voit avec stupeur la cote de ses oeuvres atteindre des hauteurs inespérées ...) ou "Pauvre petit garçon !" (vision très particulière de la jeunesse d'un certain petit Adolf ...) Mais d'autres, notamment le final : "Voyages aux Enfers du Siècle", ne m'ont vraiment pas "accrochée." D'autant que Buzzati fait parfois preuve d'un pessimisme - voire même d'un mépris de la femme - qui me consternent. Mais le plus ennuyeux, je pense, c'est que Buzzati mêle, à un sens réel du fantastique et à un jouissif humour noir, un surréalisme qui n'a jamais été ma tasse de thé. Le surréalisme me semble ici trop présent, trop absurde, perdant ainsi son authentictité. Peut-être, utilisé à doses plus réduites ... Enfin, cela ne m'empêchera pas de lire "Le Désert des Tartares" dont j'ai toujours trouvé l'intrigue fascinante. ;o)
Consulter sur Babelio

Date : 10/06/2008 - 14:13:30 Auteur : Bunee (via Babelio)

Excellent recueil de nouvelles d'inégale longueur, dans le pur style de buzatti... toujours actuel Parfois tendres, merveilleuses, angoissantes ou tristes, avec des touches d'humour savamment saupoudrées... Angoisse de la mort ou sens de la vie, laissez vous embarquer dans un voyage d'un univers à l'autre !
Consulter sur Babelio

Date : 20/08/2008 - 11:48:40 Auteur : annie (via Babelio)

souvenir de lecture... "Comme son fils insistait, il alla prendre sa longue-vue et scruta la surface de la mer, en direction du sillage. Stefano le vit pâlir. - Qu'est-ce qu'il y a ? Pourquoi tu fais cette figure-là, dis, papa ? - Oh ! si seulement je ne t'avais pas écouté, s'écria le capitaine. Je vais me faire bien du souci pour toi, maintenant. Ce que tu vois émerger de l'eau et qui nous suit, n'est pas une chose, mais bel et bien un K." Le Défunt par erreur, Un amour trouble, Le Secret de l'écrivain, Le Veston ensorcelé, Suicide au parc, Jeune fille qui tombe… tombe, Le Magicien, Le Chien vide, Petites Histoires du soir, Ubiquité, Les Bosses dans le jardin, Petite Circé, Dix-huitième trou, Douce nuit… Chacune des cinquante-deux nouvelles de ce recueil est frappée du sceau du merveilleux, du même poignant fantastique. Dino Buzzati possède, à un degré suprême, cette rare vertu de ne pas refuser l'humour à la conscience et à la présence de la mort… Buzzati est l'un des plus grands écrivains de notre temps.
Consulter sur Babelio

Date : 08/12/2008 - 13:21:30 Auteur : Lyra (via Babelio)

"Le K", c'est le nom de la première nouvelles. Ca parle d'un enfant qui part un jour en mer avec son père et qui aperçoit un K (plus connu sous le nom de squale), animal réputé pour ne pouvoir être vu que par la personne que ce K a choisi de dévorer, et par sa famille... Et donc l'histoire qui en découle. J'aime beaucoup ce recueil parce que les histoires sont assez différentes les unes des autres, pas toutes dans le même style. La première parle du monde "marin et bateau", une autre parle d'auteur et de journalisme, une autre de la guerre, une autre d'une espèce de punition divine,... Certaines histoires se basent sur des faits réels, modifiés par la suite, d'autres ont une petite touche de fantastique, d'autres pourraient être le quotidien de n'importe qui. Elles peuvent être surprenantes, drôle, émouvantes. Il y en a un peu pour tous les goûts, c'est agréable. On peut prendre le bouquin, comme ça, n'importe quand, l'ouvrir un peu au hasard, lire une nouvelle et le refermer et passer à autre chose. D'autant plus que les nouvelles font à peine quelques pages, 8 ou 10, parfois moins.
Consulter sur Babelio

Date : 28/02/2010 - 01:34:42 Auteur : Lelf (via Babelio)

Le K est un recueil de 50 contes écrits par le journaliste/écrivain italien Dino Buzzati et publié en 1966 pour la première fois. Difficile de faire le résumé d'un pareil ouvrage, tant il est riche (et cela n'aurait également pas de sens). Buzzati tirait ses textes de sa propre vie, de ses peurs d'homme ; et s'inspirait parfois, pour les mettre en scène, de faits divers couverts par le journal où il travaillait.
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 3 sur 28
  • Page suivante
  • Dernière page