contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 53 sur 55
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

53/55
Le dernier des Mohicans
Auteur :
Cooper, James Fenimore
Bourgne, Marc
Uderzo, Marcel
Langue :
français
Éditeur :
GlÂenat
Date de publication :
2010
Collection :
incontournables de la littÂerature en BD 16
ISBN :
9782357100978
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
UCCLE - Bibliothèque - Médiathèque Le Phare UCCLE BD CO 660 d 0264170496X
PLOMBIERES - Bibliothèque communale de Plombières PLOMBIERES 741.5_BD INC 4852000019261
JEMEPPE -SUR-SAMBRE - Réseau des bibliothèques de Jemeppe-sur-Sambre JEMEPPE SUR SAMBRE J8(084.1) 7113000060857
LA HULPE- Bibliothèque communale WILL de La Hulpe LA HULPE LH(PJ) - 8(084) 13100100232850

EtÂe 1857 : alors que FranÐcais et Anglais se livrent une lutte sans merci pour la conquÃete du Nouveau Monde, les deux filles du colonel Monro, Alice et Cora, tentent de rejoindre leur pÁere au fort William-Henry. Oeil-de-Faucon, un trappeur-chasseur blanc ÂelevÂe par les Indiens, veille sur le convoi, mais un traÃitre sÂevit dans leurs rangs... MÃelant l'aventure Áa l'Histoire, le roman de James F. Cooper est un grand classique de la littÂerature amÂericaine.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 13/12/2016 - 19:00:41 Auteur : umezzu (via Babelio)

Cette adaptation BD du roman de James Fenimore Cooper, paru en 1826, montre l'utilisation des rivalités entre tribus indiennes par les deux puissances coloniales qui se partageaient l'Amérique du Nord en 1757 : l'Angleterre, appuyée par les Iroquois, contre les Français, soutenus par les Hurons. La guerre entre ces deux pays se concentre sur le fort William-Henry, assiégé par le marquis de Montcalm venu du Canada. Les filles du major Munro, commandant anglais de la place, vont trouver sur leur route un traître huron Magua, un trappeur intrépide Oeil-de-faucon, et ses amis indiens iroquois Chingachgook et son fils Uncas, deux guerriers, derniers rescapés du clan des Mohicans. Cette adaptation est fluide et dotée d'un dessin convenant fort bien à l'intrigue, qui met en valeur des indiens et leurs coutumes. Évidemment on est loin du rythme trépidant du film de Michael Mann, ponctué de courses en forêt et de poursuites sur des promontoires. Mais la BD est sans doute plus proche des intentions de Cooper, qui cherchait à montrer le monde des indiens qui déjà à son époque avait quasiment disparu. Cette collection présente en annexe des explications fort instructives. On comprend mieux grâce à elles pourquoi le roman de J.F. Cooper est passé à la postérité et l'influence qu'il a eu sur le roman d'aventures.
Consulter sur Babelio

Date : 27/01/2019 - 10:49:13 Auteur : Davalian (via Babelio)

Les éditions Glénat et le Journal le Monde, ont comme cela leur arrive assez souvent, réédité une adaptation de l'oeuvre de James Fenimore Cooper Le dernier des mohicans, pour l'intégrer dans leur nouvelle collection. Les dessins sont ici l'oeuvre de Marcel Uderzo (oui le petit frère d'un autre Uderzo). Le trait est précis, coloré, académique. Si les personnages donnent parfois l'impression d'être un peu rigides et figés, les nombreuses scènes de face à face sont de toute beauté. Quant aux paysages, ils sont sublimes, donnant l'envie de partir pour le Canada, ou de se faire trappeur, au moins en imagination. Assurément, il s'agit d'une très belle oeuvre qui dépayse son monde dès le premier coup d'oeil. Sans avoir lu l'oeuvre originale, il est difficile de se prononcer sur le fond, mais l'on pourra remarquer ici que le texte tient une place très importante. Le scénario réserve de belles surprises en court de route. Sans connaître le dénouement, il est difficile de prédire la fin et l'étonnement sera au rendez-vous. Voici du très beau travail ! Les explications complémentaires ne s'embarrassent pas du superflu et apportent un complément utile à la lecture. Ainsi, nous pouvons constater que l'adaptation parvient à contourner de nombreuses difficultés (il s'agit d'un roman appartenant à un cycle avec un personnage récurrent) et à restituer ici l'essentiel de l'histoire et surtout du message transmis par l'auteur. Une nouvelle fois, voici une belle adaptation, qui permettra de découvrir en peu de temps, un monument de la littérature, moins connu en Europe qu'outre Atlantique.
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 53 sur 55
  • Page suivante
  • Dernière page