contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/1
Maigret tend un piège
Auteur :
Simenon, Georges
Éditeur :
LGF
Date de publication :
2006
ISBN :
9782253142317
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
HOTTON- Bibliothèque communale d'Hotton HOTTON 8-3*SIM*M HOTT3377

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 16/04/2012 - 10:49:31 Auteur : aaahhh (via Babelio)

Une fois n'est pas coutume, Maigret se frotte ici à un tueur en série. C'est une nouvelle facette du commissaire et de l'enquête policière que nous montre ici Simenon, puisqu'il va mettre en jeu des éléments psychanalytiques... En effet, pour résoudre cette affaire, le commissaire devra avant tout essayer de comprendre l'ennemi, et ensuite, afin de gagner la partie, il devra jouer avec ce qu'il en a compris... Un très bon Maigret!
Consulter sur Babelio

Date : 15/08/2012 - 20:30:30 Auteur : cicou45 (via Babelio)

Je n'avais jamais lu des ouvrages de Simenon jusqu'à présent et c'est par hasard que j'ai retrouvé cet ouvrage dans ma cave (eh oui, j'ai un peu des livres de partout chez moi par manque de place, je suppose que certains d'entre vous doivent connaître ça). Toujours est-il que ce n'est pas parce que je l'ai trouvé dans ma cave que cet ouvrage est complètement démodé. Bien au contraire... Le commissaire Maigret à cette fois-ci à faire avec cinq meurtres de femmes dans un quartier précis de Paris. Ces femmes n'on a priori rien en commun puisqu'elles sont toutes issues de milieux différents, ne se sont jamais rencontrées, ne fréquentent pas le même docteur ni le même coiffeur et pourtant, elles ont été choisies. Pourquoi ? Hormis le lieu de leur mort qui les relie, pourquoi elles et pas d''autres ? Voilà la grande énigme que Maigret va devoir résoudre mais comment va-til s'y prendre n'ayant pas la moindre piste ?Peut-être suffirait-il de prendre l'assassin à son propre jeu mais comment ? Un ouvrage très plaisant (même pour moi qui ne suis pas forcément une adepte des romans policiers), vite lu et aux rebondissements souvent inattendus. Une écriture fluide et limpide, bref un bon moment à passer !
Consulter sur Babelio

Date : 01/11/2013 - 09:14:59 Auteur : bina (via Babelio)

Comme d'habitude, lorsque le commissaire et son équipe arrêtent quelqu'un, les journalistes et photographes de presse se massent à la PJ devant son bureau. Et lorsque le garçon de la brasserie Dauphine monte des bières et des sandwichs, c'est qu'il y en a pour une partie de la nuit. Et cette fois Maigret, pourtant en bon terme avec la presse, ne lâche pas le moindre indice. Le jeune Rougin, un peu plus futé que ses confrères met le doigt sur la stratégie de Maigret: Et si c'était un piège? En effet, depuis 6 mois, dans un carré bien précis du XVIIIe arrondissement, plusieurs femmes ont été retrouvées poignardées, les vêtements lacérés. Un tueur en série opère à la tombée de la nuit. Il connait le quartier comme sa poche et rien ne permet de remonter jusqu'à lui. Les parisiennes ont peur. Cette nuit sera-t-elle la bonne?
Consulter sur Babelio

Date : 07/04/2014 - 13:43:46 Auteur : angeselphie (via Babelio)

A travers cette enquête, Simenon nous plonge dans l'univers d'un Serial Killer. Maigret, inspecteur bien connu, doit enquêter! En effet, un maniaque traîne dans les rues de Paris et plus particulièrement dans les quartiers de Montmartre. Son but: poignarder des femmes seules. Toujours le même mode opératoire. Aucun point commun mis à part le lieu de leur mort (toutes dans le même quartier) et certaines caractéristiques physiques: petites et plutôt rondes! Maigret est face à une impasse. Il n'a pas le moindre indice! Comment va-t-il faire pour résoudre cette enquête? C'est grâce à son intelligence qu'il piégera ce maniaque. Une seule solution: toucher son orgueil! Pour la première fois, il ne dira rien à la presse! En espérant que celle-ci rentre dans son piège! Sa mise en scène fonctionnera-t-elle? A vous de le découvrir...!!! C'est dans un univers nouveau que nous emmène Simenon. Pour la première fois, en tout cas dans ceux que j'ai lus, il devra d'abord comprendre le criminel en lui-même avant de penser au(x) mobile(s) et alibi(s). Sans cela, il ne pourra jamais résoudre l'enquête. Il y a donc présence, ici, d'éléments psychanalytiques que l'on a rarement vus chez cet auteur! Parlons un peu du style de l'auteur maintenant... L'écriture est simple et fluide. Le vocabulaire n'est guère compliqué. Ce livre se lit donc très rapidement et très facilement. Il s'agit d'un livre pour lequel on ne s'ennuie pas. Même si le démarrage est un peu lent et manque d'actions... par la suite, tout s'enchaîne... On est face à une succession de rebondissements inattendus! Sans parler du dénouement qui est plus que surprenant! Un bon moment donc passé au côté de Maigret qui fait que je vous le conseille... http://amis-lecteurs.blog4ever.com/simenon-georges-maigret-tend-un-piege
Consulter sur Babelio

Date : 06/03/2015 - 11:34:57 Auteur : Woland (via Babelio)

"Maigret Tend Un Piège" m'a captivée. Je l'ai lu tout d'une traite mais il faut bien avouer que j'ai un faible pour les histoires de tueurs en série. Or, ainsi que nous le disait Eustrabirbéonne dans un post que je n'ai malheureusement pas retrouvé, "Maigret Tend Un Piège" est le seul volume de la série, en tous cas jusqu'ici, où Simenon se soit mis en tête de traiter le cas de ces assassins très spéciaux. Cinq meurtres. Toutes des femmes, petites et rondes. Dans le même quartier, le XVIIIème arrondissement parisien, territoire de l'inspecteur Lognon. Toutes ont été tuées à l'arme blanche mais aucune trace de viol. Rien que les vêtements et les sous-vêtements lacérés sauvagement. La Police piétine et Maigret se sent très mal à l'aise, voire carrément impuissant. Lors d'une soirée chez son ami, le Dr Pardon, il rencontre le Pr Tissot, qui s'occupe des internés à Sainte-Anne, et à l'issue d'un long et passionnant entretien, prend la décision de "provoquer" l'assassin en organisant le faux interrogatoire d'un faux suspect, tout cela aux yeux de toute la presse qui, fidèle à elle-même et sans que Maigret confirme à un seul journaliste qu'il est dans le vrai en en déduisant que l'on a coincé le tueur, s'en va immédiatement claironner la nouvelle dans tout Paris. L'attribution de ce qu'il peut considérer comme "ses" exploits va-t-elle faire bouger l'assassin et, surtout, lui faire commettre un faux pas ? Avec toute la discrétion possible, un gigantesque filet est tendu dans le quartier où opère le tueur. Auxiliaires féminines, inspecteurs avec leurs femmes débarquant dans les meublés pour jouer les touristes, flics en civil et invisibles, voitures banalisées et vigilantes, tout le monde est sur le pied de guerre. Et ça marche. Ou presque. Le meurtrier s'attaque à une auxiliaire féminine mais parvient à lui échapper. La jeune femme a cependant réussi à arracher un bouton de son veston et c'est grâce à ce bien maigre indice que Moers, toujours fidèle au poste, va remonter la piste. Des noms apparaissent et, une fois les alibis confirmés, il ne reste plus qu'une seule possibilité. Seulement voilà, le meurtrier refuse de s'expliquer, refuse d'avouer. Il sait bien que le dossier de Maigret, reposant sur un bouton, est plutôt maigre et que, même s'il le récupère, l'ineffable juge Coméliau va faire la grimace ... En outre, l'homme est-il à peine inculpé que, coup de théâtre, un nouveau crime s'accomplit. Toujours dans le XVIIIème et avec le même mode opératoire. Une petite bonne de dix-neuf ans, qui revenait du bal dans une jolie robe de tulle bleu, et qui se retrouve lardée de coups de couteau et allongée, sans vie, sur le pavé parisien. C'est Lognon - un Lognon un peu allégé dans cet épisode car, sa femme étant en cure, il se sent plus "joyeux" et ose arborer chapeau de paille et même cravate rouge - qui appelle Maigret chez lui à minuit dix pour le prévenir. Aussitôt, le commissaire est sur les lieux. Le découragement le prend et puis ... Et puis, fidèle à lui-même, Maigret, tel un pachyderme furieux, s'apprête à foncer sur les personnes qu'il soupçonne - à bon droit - d'avoir voulu "sauver" un tueur froid et sans âme. La charge est brutale et les aveux, presque immédiats. Pour le "sauveur" en question, cet aveu est, il est vrai, la victoire ultime remporté sur l'autre "sauveur" éventuel, lequel, malgré tout l'amour qu'il porte à l'assassin, n'a pas osé aller jusqu'à voler une vie innocente. L'analyse psychologique traite évidemment avant tout du caractère de l'assassin mais ne présente que le point de vue de Maigret, lequel flaire, devine mais n'obtient rien en retour. L'auteur ne se risque pas à des hypothèses trop hasardeuses. Mais il se montre plus assuré en ce qui concerne la personnalité des "sauveurs." De tels personnages existent, tout le monde le sait, bien que personne ne le comprenne très bien, des êtres capables de sauver un tueur fou tout en sachant qu'il est fou et en acceptant même de vivre à ses côtés. Reste une question essentielle : le tueur aurait-il tué sans l'omniprésence, dans sa vie, et cela depuis l'enfance, de ses "sauveurs" ? Simenon ne nous donne aucune réponse. Mais la psychiatrie actuelle ferait-elle mieux ? "Maigret Tend Un Piège" est l'un des meilleurs de la série. Ne le manquez pas, surtout si vous vous intéressez à l'énigme que posent ces tueurs qu'on appelle "en série." D'autant que Simenon s'est bien renseigné, on le sent bien, avant d'écrire son livre, lequel est noir mais criant de vérité. ;o)
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page