contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 2 sur 2
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

2/2
La guerre des mondes
Auteur :
Wells, Herbert George (1866-1946)
Davray, Henry D. (1873-1944)
Éditeur :
Gallimard
Date de publication :
1989
Collection :
Folio 185
ISBN :
9782070361854
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Qté Réservable Lien vers le catalogue source
BRUXELLES - Bibliothèque des Riches-Claires BRUXELLES F-2 WE 630 G 2 oui 02250045486
BRUXELLES - Bibliothèque des Riches-Claires BRUXELLES R-2 WE 630 G 1 oui 02251346109
HOUDENG - GOEGNIES - Bibliothèque Centrale du Hainaut - Bibliobus - Prêt inter-bbiliothèques HOUDENG - GOEGNIES 8 WEL 12.19 3 oui 510216049
CHARLEROI - Bibliothèque Principale Provinciale A. Langlois CHARLEROI 8-3/WEL 1 oui 610148746
ATH - Bibliothèque Communale Jean de la Fontaine ATH 820-3 WEL 12.19 1 oui 129123
SOIGNIES - Bibliothèque communale La Régence SOIGNIES 8-3 WEL 1 oui 80108
GILLY - Bibliothèque Paul Verlaine GILLY 820-3 WEL 1219 g 1 oui LG057908
ANDERLECHT - Bibliothèque de l'Espace Maurice Carême ANDERLECHT 8-3 WE 6277 G 1 oui 02190231155
ANDERLECHT - Bibliothèque de l'Espace Maurice Carême ANDERLECHT 8-3 WELL 1900 2 oui 02190172448
ANDERLECHT - Bibliothèque de l'Espace Maurice Carême ANDERLECHT A8-3 WE 6277 G 1 oui 02190398125
AUDERGHEM - Bibliothèque du Centre AUDERGHEM 8-3 WEL 1219 G 1 oui 2021020883X
AUDERGHEM - Bibliothèque du Transvaal AUDERGHEM 8-3 WEL 1219 G 1 oui 20210369113
BERCHEM SAINTE AGATE- Bibliothèque publique BERCHEM-SAINTE-AGATHE WEL 1219 2 oui 0213574
BRUXELLES - Bibliothèque Adolphe Max BRUXELLES R-2 WEL G 4 oui 02270274206
LAEKEN - Bibliothèque de Laeken LAEKEN 82-3 WEL 1219 3 oui 02370904809
LAEKEN - Bibliothèque de Laeken LAEKEN G.82-3 WEL 1219 6 oui 02370156396
BRUXELLES - Bibliothèque Bruegel BRUXELLES 82-3 WEL 1219 G 1 oui 02390335810
LAEKEN - Bibliothèque Fernand Brunfaut LAEKEN 82-3 WEL 1219 1 oui 0241024631X
HAREN - Bibliothèque HAREN R-2 WELL G 1 oui 02310145713
LAEKEN - Bibliothèque du Mutsaard LAEKEN 82-3 WEL 1219 1 oui 02400438030
NEDER-OVER-HEEMBEEK - Bibliothèque de Neder-Over-Heembeek NEDER-OVER-HEEMBEEK 820-3 WEL 1219 1 oui 02380205100
EVERE - Bibliothèque Romain Rolland EVERE 8-3 WELL 1900 G 1 oui 02660687609
GANSHOREN - Bibliothèque communale GANSHOREN 8-3 WELL 1 oui 02670204180
IXELLES - Bibliothèque communale francophone IXELLES SF-3 WEL 1219 G 2 oui 02930388972
JETTE - Biblio Jette JETTE RL 1092 1 oui 0102001280594
KOEKELBERG - Bibliothèque communale KOEKELBERG 82-3 WEL 1219 3 oui 02420663293
MOLENBEEK - Bibliothèque Taziaux MOLENBEEK 8-3 WELL G 1 oui 02160238808
MOLENBEEK - Bibliothèque Béguines MOLENBEEK 8-3 WELL G 1 oui 02170381701
SAINT-JOSSE-TEN-NOODE - Bibliothèque communale SAINT-JOSSE-TEN-NOODE WE 626 GU 1 oui 02890411793
SCHAERBEEK - Bibliothèque Sésame SCHAERBEEK 84-3 WEL 1 oui 0132261030
SCHAERBEEK - Bibliothèque Mille et une pages SCHAERBEEK 84-3 WEL 1 oui 1268371030
UCCLE - Bibliothèque du Centre UCCLE 8-3 WE 6276 G 1 oui 02740218149

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 22/06/2008 - 14:07:01 Auteur : Diasphine (via Babelio)

On a du mal à se mettre dans l'ambiance d'une invasion extra-terrestre au milieu des chevaux et des charettes. Le style est souvent déroutant et parfois j'ai eu du mal à comprendre s'il s'agissait d'humour ou non. Les descriptions sont parfois un peu longues et le physique des martiens un peu trop bof et simpliste. La critique du colonialisme est tout de même assez discrète puisque Wells compare toujours les pauvres humains déchus a des animaux plutôt qu'aux peuples terrestres exploités à l'époque. Crainte de la censure ? Par contre c'est une sacrée claque pour le sentiment de supériorité et d'invincibilité des occidentaux colonisateurs de l'époque. Wells se moque gentiment de son héros qui ne se prend pas pour une merde critiquant allégrement ses contemporains et pourtant lui-même... Chargé d'une mission importante, juste après l'arrivée des marsiens et alors que le narrateur lui-même s'offusque du peu de sérieux dont font preuve la plupart des gens dans cette affaire, voici comment il remplit sa mission : "Je ne rencontrais pas Lord Hilton chez lui, mais j'appris qu'on l'attendait par le train de six heures ; comme il était alors cinq heures un quart, je rentrai chez moi prendre le thé et me rendis ensuite à la gare" Il y a pas mal de passages dans ce goût-là qui m'ont beaucoup amusée. D'ailleurs ce "héros" est assez souvent plutôt lamentable. A mes yeux ce roman est plus une référence historique et reste intéressant surtout par le regard ironique et moqueur posé sur l'humanité.
Consulter sur Babelio

Date : 22/12/2008 - 00:03:19 Auteur : Cely (via Babelio)

Je suis déçue. Non pas que ce soit fondamentalement mauvais, loin de là, mais je trouve que le style, l'histoire, les dialogues et les personnages supportent difficilement le passage des années. Finalement (comme dans le film) il ne se passe pas grand chose, du coup l'auteur en rajoute des tonnes et son héros tourne en rond. Quand vraiment il ne peut décemment plus rajouter une couche de "oh comment c'est trop horrible", il s'intéresse au frère du héros, sans qu'il n'y ait le moindre lien entre les deux. D'ailleurs on ne sait pas ce qu'il est devenu à la fin. Ceci dit c'est assez instructif sur la façon dont les hommes voyaient la société à l'époque (masculine, forcément) et il y a un début de réflexion sur ce qui sépare l'homme de l'animal. (...)
Consulter sur Babelio

Date : 14/01/2009 - 15:20:02 Auteur : NathalieYoko (via Babelio)

Je sais, Hebert George Wells est un incontournable en matière de science-fiction et malgré cela je n'avais encore jamais lu ses romans. J'ai donc décidé de commencer avec "La Guerre des mondes" puisque j'avais réellement adoré le film (curiosité de savoir d'après quel appui le scénario partait). Le premier chapitre m'a envouté ! Une histoire vraiment, mais vraiment différente du film !! mais en même temps ils ont adapté à la sauce contemporaine... Ensuite, et c'est pour cela que j'ai enlevé une étoile, le livre m'a semblé traîné en longueur et j'avais du mal à comprendre certaines allusions liées directement à l'époque. Cependant, dès la deuxième partie du livre je n'ai pas pu m'arrêter et ai tout dévoré. Je retiendrai en particulier le point de vue de l'auteur sur l'humanité, ses comparaisons entre l'homme et l'animal qui font réellement réfléchir.
Consulter sur Babelio

Date : 18/07/2010 - 15:42:27 Auteur : Nandco (via Babelio)

Je viens de terminer le livre et mon avis est mitigé: c'est bien écrit, l'histoire est intéressante mais je trouve que cela traine en longueur et qu'il ne se passe pas grand chose. Je suis, donc, un peu déçu. Pour ceux qui aiment lire: www.neighbourhoodandco.blogspot.com
Consulter sur Babelio

Date : 15/08/2010 - 13:12:43 Auteur : melusine1701 (via Babelio)

Soyons honnête: ce livre a vieilli, et il faut le remettre en contexte. Aujourd'hui, l'invasion de la Terre par les Martiens apparaît davantage comme une grosse blague. Mais pour l'époque, il faut avouer que la manière dont est conçue la théorie de l'invasion est rigoureusement bien construite et argumentée. L'action et le rythme ne sont pas la priorité de l'auteur, et cela peut créer des longueurs un peu agaçantes et une impression qu'il ne se passe pas grand chose. En réalité, c'est davantage l'impression d'impuissance et de passivité des humains que j'ai ressenti, notamment rendue par le ton de témoignage après-coup, de commentaire réalisé à froid des événements. A la manière d'un journaliste qui commente des événements lointains avec froideur, le narrateur nous raconte l'invasion en même temps qu'il nous l'explique. S'il n'est pas toujours heureux du point de vue de l'intensité dramatique, ce choix narratif a le don de créer un malaise diffus qui ne m'a pas quitté, depuis la tranquille assurance des humains qui contraste avec ce qu'annoncent les journaux, jusqu'à la découverte des paysages calcinés et des squelettes décharnés après le passage des Martiens. On a beaucoup progressé en matière de science-fiction depuis, certes mais les leçons sur la supériorité de l'homme et la fragilité de notre société face à l'ennemi même s'il paraît inférieur, face à la psychose collective, sonnent juste.
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 2 sur 2
  • Page suivante
  • Dernière page