contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 2
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/2
Catherine de Médicis : la passion du pouvoir
Auteur :
Cloulas, Ivan
Sujet :
Catherine de Médicis
Henri
Langue :
français
Autres titres :
Catherine de Médicis et Henri III : la passion du pouvoir : 1519-1589
Catherine de Médicis et Henri III : La passion du pouvoir : 1519-1589
Éditeur :
Editions Tallandier
Date de publication :
1999
Collection :
France au fil de ses rois
ISBN :
9782235022286
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
MALMEDY - Bibliothèque communale de Malmedy MALMEDY 929 CAT M00120057
FLORENNES- Bibliotheque de Florennes FLORENNES 944 CLO2112C BS071925

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 01/11/2014 - 08:21:32 Auteur : lapetitefadette (via Babelio)

Le récit de la vie extraordinaire d'une femme d'exception
Consulter sur Babelio

Date : 16/10/2016 - 11:17:48 Auteur : Vermeer (via Babelio)

Ah voilà un personnage décrié de l'Histoire de France qui a "régné" pendant trente ans sur la France. Régner n'est pas le terme exact puisque officiellement, une femme ne pouvait le faire en France sinon par procuration. Elle a exercé le pouvoir à la place de ses trois fils en tant que reine-mère. Un destin exceptionnel : orpheline de père et de mère une semaine après sa naissance, nièce de pape, héritière de l'immense fortune des Médicis. François Ier consent à une mésalliance entre son fils cadet (donc non destiné à régner) pour des raisons financières et pour rechercher l'appui du pape, oncle de Catherine, contre Charles Quint, promesse non tenue. Elle épouse Henri à l'âge de 14 ans (il a le même âge) en 1533. Le destin va amener Catherine au pouvoir avec la mort du fils aîné de François Ier sans descendance, avec la mort d'Henri II son mari et avec le jeune âge, la médiocre santé et la faible personnalité de ses fils François II, Charles IX et Henri III (dans une moindre mesure pour ce dernier). Elle retient les leçons de duplicité de François Ier et des Florentins pour nouer des alliances tantôt avec les Catholiques, tantôt avec les Protestants dans une politique à courte vue. Elle recherche la paix entre les deux clans et le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle a échoué puisque son règne constitue l'apogée des guerres civiles de religion et qu'elle est (indirectement) responsable de la Saint Barthélémy en 1572. Si elle a échoué dans son dialogue entre Protestants et Catholiques, elle a au moins oeuvré dans le domaine des arts en exportant la Renaissance italienne en France.
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 2
  • Page suivante
  • Dernière page