contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 2 sur 2
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

2/2
L'ogre : roman
Auteur :
Chessex, Jacques 1934-2009
Langue :
français
Éditeur :
B. Grasset
Date de publication :
2003
Collection :
<>cahiers rouges
ISBN :
9782246111436
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
UCCLE - Bibliothèque - Médiathèque Le Phare UCCLE R-4 CH 636 o 02640121459

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 02/06/2011 - 20:32:53 Auteur : eternel (via Babelio)

Vivre adulte encore sous l'emprise de la tyrannie paternelle est-ce vivre? Comment échapper à cette obession d'un père qui même mort guide votre vie malgré vous? Livre qui va crescendo, après un départ difficile.
Consulter sur Babelio

Date : 30/06/2011 - 15:31:41 Auteur : Ziliz (via Babelio)

Jean Calmet a trente-neuf ans, il est professeur de latin en lycée, il n'a jamais cessé de craindre son père tyrannique, un médecin plantureux, respecté de tous, "dévoreur" de femmes et visiblement terrifiant pour sa famille. Quatre parties : la mort du père et sa crémation ; l'amour charnel de Jean Calmet avec Thérèse, une jeune femme de dix-neuf ans ; la révolte étudiante avec le retour de l'image d'un père fouettard en la personne du directeur du lycée ; les difficultés sexuelles de Jean... et omniprésente, la menace, jamais digérée, de ce père "ogresque", porté aux nues par l'entourage. La thématique "ogre" est explorée sous toutes ses facettes : l'oralité, la sexualité (notamment l'attirance pour les très jeunes femmes, et le sexe féminin perçu comme une bouche dévoratrice qui peut de ce fait rendre impuissant), les cris, la punition, le sadisme, le nazisme (avec le "four-ogre" p.227)... Quel ennui j'ai éprouvé à lire ce livre ! Certes la thématique ne manque pas d'intérêt, mais je n'ai pas du tout adhéré au style, n'ai ressenti aucune empathie avec le personnage central... J'avoue ne pas avoir été capable lire les quatre ou cinq dernières pages qui donnent la nausée, je les ai survolées... Quoi qu'il en soit, j'avais découvert Jacques Chessex avec grand plaisir dans "Le Vampire de Ropraz", récit glauque à souhait au style journalistique comme j'aime. J'ai également apprécié "Un Juif pour l'exemple". Pour info : L'Ogre a obtenu le prix Goncourt en 1973...
Consulter sur Babelio

Date : 18/07/2011 - 16:52:42 Auteur : Ziliz (via Babelio)

Jean Calmet a trente-neuf ans, il est professeur de latin en lycée, il n'a jamais cessé de craindre son père tyrannique, un médecin plantureux, respecté de tous, "dévoreur" de femmes et visiblement terrifiant pour sa famille. Quatre parties : la mort du père et sa crémation ; l'amour charnel de Jean Calmet avec Thérèse, une jeune femme de dix-neuf ans ; la révolte étudiante avec le retour de l'image d'un père fouettard en la personne du directeur du lycée ; les difficultés sexuelles de Jean... Et omniprésente, la menace, jamais digérée, de ce père "ogresque", mais porté aux nues par l'entourage. La thématique "ogre" est explorée sous toutes ses facettes : l'oralité, la sexualité (notamment l'attirance pour les très jeunes femmes, et le sexe féminin perçu comme une bouche dévoratrice qui peut de ce fait rendre impuissant), les cris, la punition, le sadisme, le nazisme (avec le "four-ogre" p.227)... Quel ennui j'ai éprouvé à lire ce livre ! Certes la thématique ne manque pas d'intérêt, mais je n'ai pas du tout adhéré au style, n'ai ressenti aucune empathie avec le personnage central... J'avoue ne pas avoir été capable lire les quatre ou cinq dernières pages, éprouvantes, je les ai survolées... Quoi qu'il en soit, j'avais découvert Jacques Chessex avec grand plaisir dans "Le Vampire de Ropraz", récit glauque à souhait au style journalistique comme j'aime. Pour info : L'Ogre a obtenu le prix Goncourt en 1973.
Consulter sur Babelio

Date : 04/09/2012 - 21:46:00 Auteur : dancingbrave (via Babelio)

Prix Goncourt 1973, ce livre a été offert à mon père.entre 1973 et 1975. C'est d'ailleurs fort curieux car il m'a pris l'idée de lire ce livre 4 mois après la mort de l'auteur alors que je l'ignorais ; fort curieux encore car ce roman que mon père lu quelques mois avant sa mort parle de l'influence, ici néfaste, de la personnalité du père sur son enfant et commence par la mort du père. Je pense qu'en le lisant alors que malade, il devait fréquemment faire un point sur sa vie, mon père a du souvent penser à moi et à sa relation au fils. Dans le roman, l'Ogre c'est le père qui aura opéré, je pense par maladresse et total manque de psychologie, une castration psychique de son fils. Mais encore un anéantissement total de ce fils qui finira par se suicider. Ce roman est celui de l'affrontement passif de deux personalités incompatibles ; la forte personnalité du père écrasant sans le vouloir celle si délicate du fils. En faisant un être inadapté haïssant son père. Fils qui ne pourra se débarasser du fantome de ce père castrateur. Le style est concis, la lecture agréable
Consulter sur Babelio

Date : 08/10/2012 - 22:48:04 Auteur : CeCedille (via Babelio)

L'Ogre, qui avait reçu le prix Goncourt en 1973, a révélé ce grand auteur au public. Le relire aujourd'hui donne la mesure de son talent. La force de son écriture, crue et sensuelle, ramassée et violente, fait naître une forme de fantastique du quotidien de ce professeur de lettre classique à Lausanne, en Suisse, hanté par la figure castratrice de son père.
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 2 sur 2
  • Page suivante
  • Dernière page