contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 19 sur 49
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

19/49
La petite fille aux allumettes
Auteur :
Andersen, Hans Christian 1805-1875
La Chesnais, P. G.
Lemoine, Georges 1935-....
Sujet :
Contes
Langue :
français
Éditeur :
Gallimard
Date de publication :
1992
Collection :
Folio Cadet Bleu 83
ISBN :
9782070311835
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
NAMUR - Bibliothèque provinciale de Namur NAMUR 8-34 E 8000001784959

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 19/09/2009 - 13:23:18 Auteur : LaureduMiroir (via Babelio)

J'ai découvert il y a peu de temps une petite collection de contes pas cher du tout, donc moi qui suis une grande collectionneuse je suis plutôt contente,ça permet d'en prendre plusieurs et de s'en tirer pour pas trop cher ^^. Cette collection,vous ...
Consulter sur Babelio

Date : 16/02/2010 - 12:05:40 Auteur : LiliGalipette (via Babelio)

Conte d'Hans-Christian Andersen. Illustré par Malayen Goust. Une petite fille, blonde et adorable, marche vaillamment dans les rues de la ville. C'est le dernier soir de l'année. Tout le monde se presse pour retrouver chez soi une table garnie et un feu nourri dans la cheminée. Personne ne s'arrête pour lui acheter une des boîtes d'allumettes qu'elle transporte depuis le matin. La petite fille est affamée et transie. Épuisée, elle se laisse tomber contre un mur. Pour réchauffer ses petites mains gelées, elle frotte quelques allumettes, et à la lueur tremblotante du petit morceau de souffre, elle voit se déployer toutes les merveilles dont elle n'osait rêver: un poêle ronronnant, une table généreuse, un arbre illuminé. Merveille des merveilles, l'enfant voit se dessiner le doux visage de sa grand-mère. Et dans les bras de son aïeule, la petite fille aux allumettes s'éteint et s'envole vers les étoiles. Ce qui me fait tant apprécier les contes de cet auteur, c'est la naïve intrusion du merveilleux dans le quotidien. J'aime bien entendu les loups qui parlent, les belles endormies pendant des siècles et les pommes empoisonnées. Andersen n'a besoin de presque rien pour rendre une histoire magique. La fin de ce conte me touche particulièrement. Ici, pas de mariage grandiose ou de reconnaissance glorieuse. L'enfant trouve le bonheur dans le repos, et ce qui est un malheur pour le spectateur est la plus belle fin possible pour la pauvre héroïne. Loin des fastes déployés d'une cour majestueuse, l'accomplissement se trouve dans des désirs simples, et puisqu'elle ne peut pas vaincre son plus grand ennemi, le froid, la fillette rend les armes et trouve enfin la sérénité. Petite fille, j'ai souvent essayé de voir s'illuminer mes rêves au gré d'allumettes sacrifiées... Mais nous sommes les acteurs de nos rêves, n'est-ce pas?
Consulter sur Babelio

Date : 24/08/2011 - 15:23:26 Auteur : Jumax (via Babelio)

Les très belles illustrations de Mayalen Goust donnent un peu de douceur à ce conte assez cruel.
Consulter sur Babelio

Date : 28/12/2011 - 11:09:04 Auteur : Lagagne (via Babelio)

Ma critique ne concerne pas cette édition, mais une autre version du conte trouvé dans un ancien recueil. Ce conte est certainement l'un des plus beaux que j'ai pu lire. L'écriture d'Andersen est toute en émotion, sans trop du subtilité parfois, mais c'est efficace: "Il faisait effroyablement froid", ses pantoufles sont "vieilles", "longtemps portées" et "beaucoup trop grandes", "malheureuse enfant", "pauvres petits petons", "affreux temps", "c'était l'image vivante de la plus cruelle misère"... A l'opposé, les scènes de chaleur et de bonheur qu'entrevoit la fillette grâce aux allumettes sont aussi parlantes: "Le feu y ronflait; oh! quelle bonne chaleur il répandait", "une magnifique oie rôtie, entourée de compote de pommes", "de tous côtés, pendaient des bonbons transparents, des joujoux dorés, une foule de merveilles". Le monde est cruel pour cette petite fille totalement innocente : son père la bat, un garnement lui vole sa dernière pantoufle, les voitures la renversent, les passants n'ont aucune pitié (même après sa mort)... Seule sa grand-mère et la mort sont un réconfort pour elle. Un conte de Noël pour rappeler que cette période doit être aussi celle de la solidarité. Mais aucune solution, à part la mort, n'existe pour cette belle petite fille. Oui, parce que, surement pour accentuer son innocence et le côté cruel de la chose, cette fillette est magnifique: "des flocons de neige couvraient sa longue chevelure blonde, qui lui retombait sur le cou en jolies boucles". Il faut savoir que la gentille héroïne des livres pour enfants est souvent blonde (cf Hélène Montardre). Disney a réalisé une adaptation en court métrage de ce conte, pour être à l'origine dans la suite de Fantasia 2000. Court métrage sans parole donc, mais il n'en a pas vraiment besoin. Même s'il est plutôt fidèle au conte, il existe de petites différences (chez Disney l'héroïne est brune, ah!) et surtout des atténuations. Le monde a l'air moins cruel : le gamin a disparu, les passants n'ont pas l'air si méprisants, son père n'est pas mentionné, même ses guenilles ont l'air moins abîmées. Mais il est vrai que c'est Noël tout de même, et que sans cela le dessin animé est suffisamment émouvant (même s'il l'est moins que le conte original pour moi).
Consulter sur Babelio

Date : 27/04/2012 - 11:13:20 Auteur : valerieberton (via Babelio)

Cette version est une libre adaptation du conte. De belles doubles pages d'illustrations mettent bien en valeur l'indifférence des gens et la solitude de la petite fille
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 19 sur 49
  • Page suivante
  • Dernière page