contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 26 sur 53
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

26/53
L'île mystérieuse
Auteur :
Verne, Jules
VERNE, Jules
Éditeur :
Hachette jeunesse
Date de publication :
2005
Collection :
livre de poche classique. Collège
ISBN :
9782013220583
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
ROCHEFORT - Bibliothèque de Rochefort ROCHEFORT 82-9 /L1-0200205

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 24/03/2009 - 17:17:47 Auteur : annie (via Babelio)

souvenir de lecture.... L'Île mystérieuse raconte l'histoire de cinq personnages : l'ingénieur Cyrus Smith, son domestique Nab, le journaliste Gédéon Spilett, le marin Pencroff et l'adolescent Harbert. Pour échapper au siège de Richmond pendant la guerre de Sécession, ils décident de fuir à l'aide d'un ballon, mais échouent sur une île déserte qu'ils baptiseront l'île Lincoln. Après avoir mené une exploration de l'île, ils s'y installent en colons mais quelque chose semble veiller sur eux : qui ? quoi ? comment ? et pourquoi ? Comment vont-ils survivre entre la vie sauvage et les personnes qui les entourent. Dans L'Île Mystérieuse, Jules Verne réfléchit à l'effet du groupe dans l'humanisation des êtres. Il présente pour cela trois êtres vivants : Jup l'orang-outan, Ayrton et le capitaine Nemo. Il est curieux de voir qu'au milieu du livre, Jup est considéré comme un membre à part entière de la colonie. Il est plus qu'apprivoisé, il est humanisé. Le contact de la civilisation l'a transformé. Pour Jules Verne et les colons, c'est presque un homme « C'est peut-être un homme, est-ce que ça t'étonnerait si un jour il se mettait à nous parler ? » fait-il dire à Pencroff au sujet de Jup. Lui même emploie à son égard les termes de « Maitre Jup », « digne singe » qui lui confèrent une nature presque humaine. Cette humanisation de Jup se situe à peine un chapitre avant la découverte d'Ayrton que la solitude a transformé en bête. Le cas d'Ayrton est intéressant car il a été l'objet d'un échange entre Jules Verne et son éditeur Hetzel. Jules Verne est persuadé qu'on ne peut pas rester seul plus de 10 ans sans perdre son humanité. C'est l'une des invraisemblance qu'il reproche à Robinson Crusoé. Son éditeur trouve que la sauvagerie d'Ayrton dure trop longtemps et présente l'avis de plusieurs aliénistes qui affirment que douze ans de solitude ne peuvent transformer ainsi un homme en une bête. Mais Jules Verne n'en démordra pas. Il a besoin d'Ayrton parce que pour lui, « l'important est qu'étant sauvage, il redevienne homme ». Son humanisation passera par les mêmes phases que celles de Jup. Il faudra la patience du groupe qui l'apprivoisera et lui rendra ces qualités humaines. Bandit sans foi ni loi, Ayrton ne sera pas racheté par la solitude mais par le contact plein d'amitié d'un groupe de colons. Et c'est quand, enfin, une larme coule de ses yeux qu'il retrouve sa qualité d'homme. Son admission finale au sein du groupe passe, comme pour Jup par un épisode où il risque sa vie pour en sauver un des membres. Le dernier personnage qu'évoque Jules Verne est celui du capitaine Nemo, misanthrope aigri qui finit ses jours dans son Nautilus et est dérangé dans sa retraite par l'arrivée des colons. L'énergie de ceux-ci, la solidarité dont ils font preuve finissent par forcer son admiration et le réconcilient avec l'humanité. Jules Verne fait dire à Nemo : « Je meurs d'avoir cru que l'on pouvait vivre seul », développant ainsi son idée que faire partie l'humanité, c'est devenir humain. Autres thèmes : La recherche de la liberté (fuite de Richmond assiégée) La lutte pour la survie dans un milieu hostile Le retour à l'état sauvage (Ayrton abandonné sur sur l'île Tabor) Le rachat de ses fautes (en particulier le personnage d'Ayrton) L'image du sauveur (en la personne du capitaine Nemo et de Lord Glenarvan qui recueillent les naufragés de l'île Lincoln à bord du Duncan) source : wikipédia
Consulter sur Babelio

Date : 11/12/2010 - 14:08:45 Auteur : Acerola13 (via Babelio)

Lu à l'occasion d'une lecture scolaire, j'ai trouvé le livre tirant beaucoup trop en longueur. La trame, classique, présente pourtant divers aspects intéressants, mais le livre manque vraiment d'action à mon goût. De plus, on ne trouve aucune difficulté particulière à surmonter pour les héros. Ceux-ci sont les meilleurs dans leur domaine, et rien ne leur résiste. Aucun n'a de défaut, et tous sont irréprochables, jusqu'au singe qu'il parviennent à adopter. Le côté merveilleux pourrait ravir les jeunes lecteurs, mais l'abondance de facilité m'a vraiment barbée. Faire d'un singe un serviteur parfait? Apprendre à un chien à monter sur une échelle de corde? Faire du pain au moyen d'un grain de blé? C'est beaucoup trop risible.
Consulter sur Babelio

Date : 21/12/2010 - 15:27:49 Auteur : Hindy (via Babelio)

Ce livre peu connu aborde des thèmes très actuelles sur l'humanisation et reprend les grands thème de l'auteur. Une magnifique aventures où l'on recroisent certains des héros de Verne
Consulter sur Babelio

Date : 27/03/2011 - 15:18:28 Auteur : zazimuth (via Babelio)

Je me suis malheureusement aperçue que c'était le dernier tome d'une trilogie et j'ai donc eu du mal à suivre l'histoire. Ça mérite que je cherche les deux premiers. Une princesse indienne parcourt le monde et se retrouve sur une île mystérieuse où sa quête la mène à la rencontre du Capitaine Nemo.
Consulter sur Babelio

Date : 17/05/2011 - 19:39:54 Auteur : qwertyo (via Babelio)

Pour moi ce livre raconte comment l'être humain peut s'adapter à un environnement hostile et surtout la force du destin. En effet, même si je rentre dans l'histoire hypothétique, on peut se poser des questions; le capitaine Némo serait-il mort; sans l'ingénieur les autres personnages auraient-ils survécu? Sinon ce fut une lecture plaisante et l'occasion de revoir d'anciens personnages.
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 26 sur 53
  • Page suivante
  • Dernière page