contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 42 sur 47
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

42/47
L'art d'aimer
Auteur :
Ovide
Bornecque, Henri
Éditeur :
Librio
Date de publication :
2008
ISBN :
9782290351338
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
OUPEYE - Bibliothèque locale d'Oupeye OUPEYE 820G OVI 4680100051977
WELKENRAEDT- Bibliothèque de Welkenraedt locale pivot WELKENRAEDT 82-3 OVI 484010026833
HERSTAL - Bibliothèque publique de Wauters HERSTAL 82-3 OVI 4040400005357
LIEGE - Bibliothèque de Saint-Remacle en Amercoeur LIEGE 8-4 OVI CMDB0R000023905
DISON - Bibliothèque de Dison DISON 8-993 Ovi 482010013086
LIEGE - Bibliothèques Chiroux LIEGE 87 OVIDE 2100003551153
LIEGE - Bibliothèques Chiroux LIEGE 87 OVIDE 210070072245X
LIEGE - Bibliothèques Chiroux LIEGE 87 OVIDE 2100700722460
REBECQ - Bibliothèque Communale de Rebecq REBECQ RA - 8-1 RA10840

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 04/01/2011 - 22:16:36 Auteur : hupomnemata (via Babelio)

Voilà un ouvrage qui, comme tant d'autre, vas tenter de concevoir notre vie. Nous expliquer la meilleur manière d'aimer, de séduire, de rendre l'amour durable, ect... Quelles sont les techniques les plus efficaces dans ce domaine, les plus rentable pour optimiser ses résultat. Il y a dans ce livre, comme dans la raison humaine, un fantasme de la maîtrise. C'est management magazine spécial séduction avant l'heure.
Consulter sur Babelio

Date : 11/01/2011 - 01:20:25 Auteur : hupomnemata (via Babelio)

La partit sur les remèdes à l'amour donne de bons conseils pour aller de l'avant, le reste du livre est plutôt misogyne.
Consulter sur Babelio

Date : 15/05/2011 - 12:02:43 Auteur : Elvira (via Babelio)

Dans ce « manuel » drôlissime, Ovide nous donne des conseils pour séduire celui ou celle qui nous intéresse puis pour le ou la garder. Ces conseils sont bien entendus à prendre au second degré ! On passe vraiment un très bon moment à lire ce livre, tellement ces conseils sont parfois absurdes. Ils nous renvoient également beaucoup à nos propres expériences, toujours avec cette pointe satirique et ironique.
Consulter sur Babelio

Date : 11/06/2011 - 11:01:17 Auteur : mathilde08 (via Babelio)

J'ai dû le lire cette année pour le bac et franchement c'est pas un regret ! C'est un livre bien sympathique, avec bien sûr quelques remarques légèrement misogynes ! Mais j'ai quand même apprécié étudier ce livre cette année ! C'est un recueil très intéressant qui comporte un bon lot de références mythologiques tout en prodiguant des conseils à ses apprentis séducteurs !
Consulter sur Babelio

Date : 28/12/2011 - 11:36:56 Auteur : livr0ns-n0us (via Babelio)

J'ai découvert ce petit livre sur insistance de mon grand-père qui désirait que je mette au moins un classique antique dans la liste de mon challenge ABC 2011 proposé par Nanet. Je n'étais pas enchantée plus que ça... non pas que je n'aime pas les classiques, mais je trouvais que ce titre détonait vraiment de mes autres lectures, et je n'étais donc pas sûre de m'adapter vraiment au changement de registre, de style, d'époque... Lorsque que j'ai vu que ce texte était en réalité très court, je me suis dit que si cela ne me plaisait pas, je n'aurais pas eu à perdre mon temps longtemps. J'ai d'ailleurs conservé cette idée longtemps puisque j'ai été totalement perdue les premières pages par le style si différent des textes contemporains et le nombre de références antiques que je ne me maîtrise pas, bien que je sois assez branchée par la mythologie grecque. Le texte est parfois encadré par des notes explicatives du traducteur mais qui, loin de me renseigner, n'ont fait qu'accentuer ma perplexité. "Inspiré du distique élégiaque"... euh... okay ? Bref, cela se présentait mal ; le courant entre Ovide et moi ne passait pas vraiment... Mais j'ai tant bien que mal continué ma lecture et suis rentrée petit à petit dans l'atmosphère, dans l'esprit de l'époque, pour découvrir finalement un texte particulièrement instructif... et hérissant ! Ovide se fait le chantre de l'amour et de ses procédés. Au programme : tromperie, mensonge, manipulation, machisme (terme anachronique, peut-être) et duplicité. Qu'il est beau, l'amour ! Les propos tenus réveilleraient en chaque femme un instinct féministe particulièrement vindicatif. Le texte, en trois parties, dont deux s'adressant aux hommes, s'attache à donner les clés de la séduction et les moyens d'entretenir la flamme. A travers ces quelques pages, la femme apparaît davantage comme une proie (le mot est d'ailleurs utilisé plusieurs fois) que comme une personne digne de respect, bien qu'elle soit au centre de toutes les attentions. Ovide ne lésine ni sur la comparaison agricole, ni sur la métaphore animalière pour désigner la "femelle". Voici quelques extraits irrésistibles que je n'ai pu m'empêcher de vous faire partager : "Il te faut jouer l'amant, et, dans tes paroles, te donner les apparences d'être blessé d'amour ; ne néglige aucun moyen pour le persuader. Et il n'est pas difficile d'être cru : toute femme se juge digne d'être aimée ; si laide soit-elle, il n'en est pas qui ne se trouve bien." "Les larmes également sont utiles : avec des larmes tu amollirais le diamant. Tâche que ta bien-aimée voie, si tu peux, tes joues humides. Si les larmes te font défaut (car elles ne viennent pas toujours à commandement), mouille-toi les yeux avec la main." Cependant, j'ai d'abord considéré ce texte pour sa valeur documentaire, son rôle de témoignage des moeurs romaines du Ier siècle avant J.C. J'ai très vite mis de la distance entre la valeur du texte et ce qu'il raconte pour me concentrer sur l'intérêt historique d'un tel document. En cela, j'ai été émerveillée par L'art d'aimer, récit particulièrement intéressant. Tantôt quasi-insoutenable par la bêtise des propos ou les images utilisées, tantôt hilarant sans le faire exprès, ce texte, toujours lucide, est un reportage savoureux, une véritable plongée dans l'Histoire. L'art d'aimer est donc un texte que j'ai beaucoup de mal à évaluer car il m'a autant révolté qu'enchanté, selon le point de vue où je me place. Et pour finir sur une note charmante : "Je hais les embrassements, où l'un et l'autre ne se donnent pas (voilà pourquoi je trouve moins d'attrait à aimer des petits garçons)." C'est dit !
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 42 sur 47
  • Page suivante
  • Dernière page