contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 4 sur 4
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

4/4
Brèche dans l'espace
Auteur :
Dick, Philip K.
Defert, Dominique
Meistermann, Christian
Langue :
français
Titre original :
The crack in space
Éditeur :
Librairie générale française
Date de publication :
2014
Collection :
J'ai Lu 10959
ISBN :
9782290033661
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
BRUXELLES - Bibliothèque des Riches-Claires BRUXELLES F-1 DI 218,5 B 02252833782

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 27/09/2012 - 21:37:08 Auteur : Luniver (via Babelio)

En 2080, les procédés de cryogénisation ont été sensiblement améliorés. Le gouvernement américain en a profité pour régler le problème du chômage en congelant tous les demandeurs d'emploi excédentaires, dans l'attente de jours meilleurs (même si dans les faits, les seules créations d'emploi ne concernent que la construction de nouveaux hangars pour stocker les « cryos » toujours plus nombreux). Les élections présidentielles en cours tournent principalement autour de ce problème. Pendant ce temps, un technicien s'arrache les cheveux sur un translateur (petit appareil qui crée une sorte de tube permettant de relier facilement deux endroits éloignés sur Terre) défectueux. Il met le doigt sur le problème en découvrant une faille qui permet d'accéder à une autre planète, apparemment viable pour les humains. Le président actuel y voit le moyen de gagner un nouveau mandat en envoyant tous les cryos coloniser cette nouvelle planète. Mais celle-ci n'est pas aussi déserte qu'on le pensait au départ, et les occupants ne comptent pas se laisser envahir aussi facilement. Le roman tourne autour d'un thème cher à Philip Dick, les univers parallèles. Mais ici, l'intrigue est plus simple, il n'y a pas ce noeud au milieu du récit qui bouleverse toutes nos certitudes. L'espèce à laquelle les humains font face est originale et soulève des questions intéressantes. « La brèche dans l'espace » n'est pas révolutionnaire, mais c'est un roman de science-fiction qui tient toutes ses promesses : un monde intéressant, et une intrigue bien menée jusqu'au bout.
Consulter sur Babelio

Date : 22/07/2013 - 13:37:05 Auteur : colimasson (via Babelio)

Hommages à Jim Briskin, premier Président noir des Etats-Unis. Encore une fois, Philip K. Dick semble avoir louché avec précision sur l'avenir. Quelques-uns se réjouissent encore de ce qu'ils considèrent être comme un progrès dépassant les ambitions des dernières luttes raciales lorsque d'autres, un peu moins optimistes, ne doutent pas des failles bien plus alarmantes qui menacent un monde en apparence apaisé. Pour qui connait la situation, celle-ci est critique. La planète, menacée de surpopulation, ne survit qu'à l'aide de ses congélateurs dans lesquels sont enfermés dix millions de cryos. L'idéal serait de découvrir une nouvelle planète habitable pour envoyer ce surplus de vie loin de la Terre. En attendant, les cryos servent allègrement de réserves d'organes pour les habitants bien vivants en manque de rein, de foie ou de coeur. Les rumeurs s'ébruitent et prennent peu à peu la forme d'un scandale. Le gouvernement doit réagir rapidement pour régler ce problème, et il ne va pas sans dire qu'une des raisons pour lesquelles Jim Briskin a été élu tient à l'annonce d'une solution radicale : la découverte d'une brèche dans l'espace qui permettrait d'accéder à d'autres mondes. Comme à son habitude, Philip K. Dick ne nous explique rien et laisse le lecteur comprendre les mécanismes de la planète sur laquelle il a atterri. Les néologismes techniques foisonnent et laissent parfois pantois, dépassé de toutes parts par des éléments critiques qui s'amoncellent pour mieux nous déstabiliser. Est-ce donc ce que ressentent les personnages de Brèche dans l'espace ? Est-ce la raison pour laquelle ils se précipitent sans réfléchir dans les recoins les plus hasardeux de l'univers ? La brèche à travers laquelle ils envoient quelques-uns de leurs techniciens, deux couples cobayes et un mutant à deux têtes, leur révèle de plus en plus d'éléments inquiétants. La colonisation reprend ses droits mais cherche à se donner un autre nom pour n'affoler personne et ne pas faire croire à une régression dans les droits civiques -les droits de l'homme peuvent-ils d'ailleurs s'appliquer aux formes de vie décelées sur d'autres planètes ? Philip K. Dick introduit les éléments d'une physique imprévisible sur les bases d'une science apparemment irréfutable pour dresser le portrait peu flatteur d'une société qui ne doute plus de ses solutions et qui, par son optimisme forcené et aveugle, frôle les désastres les plus incontrôlables. Pas besoin d'accumulation de faits frappants : Philip K. Dick projette des fulgurances angoissantes. Son livre n'est qu'une autre forme de Brèche dans l'espace permettant de calmer nos ardeurs scientistes.
Consulter sur Babelio

Date : 03/05/2015 - 11:14:59 Auteur : Beatson (via Babelio)

K Dick en 1967 n'avait pas prévu l'évolution de l'informatique ni des moyens de communications que nous connaissons aujourd'hui ce qui fait que ce roman possède une atmosphère de meubles fleurant bon la cire (c'est une métaphore) Par contre Philip K Dick voyait juste : l'Homo Sapiens est un destructeur, un menteur patenté, totalement aveugle et irrespectueux des autres peuples, de leurs connaissances et de leurs cultures. Il faut dire que les USA se sont créés sur la destruction et le génocide des peuples indiens et qu'il suffit d'ouvrir ne serait-ce que légèrement un oeil pour le comprendre. Pourtant certains individus aimeraient bien devenir sympathiques au yeux de l'histoire; c'est le cas de ce candidat noir au poste de président. Mais il est entouré de gens calculateurs et manipulateurs ne pensant qu'à la gloire ou à leurs propres intérêts et même lui, croyant bien faire, est capable de prendre des décisions menant à la catastrophe avec impossibilité de revenir en arrière. Bref, si vous avez envie d'avoir de l'espoir pour l'humanité, ne lisez pas cet excellent roman.
Consulter sur Babelio

Date : 10/05/2015 - 18:27:57 Auteur : BazaR (via Babelio)

J'ai longtemps considéré que Dick, avec sa façon paranoïaque d'interroger la réalité de la réalité, n'était pas un auteur fait pour le cartésien que je suis. J'étais peut-être simplement trop jeune dans ma tête. Toujours est-il qu'un petit grain de culpabilité qui me soufflait dans l'oreille que je passais à côté de quelque chose, aidé de la réédition par J'ai Lu des romans dont ils possèdent les droits dans un ensemble au visuel immédiatement identifiable, m'ont décidé à y revenir. « Brèche dans l'Espace » regroupe dans un ensemble cohérent de nombreux thèmes chers à la Science-Fiction. Vers la fin du 21ème siècle, le combat politique pour la présidence des États-Unis d'Amérique oppose le président sortant à - pour la première fois - un Noir (amusant vu depuis un instant post-Obama) nommé Jim Briskin. Le thème principal de la campagne est le problème de la surpopulation, devenu si grave que les gens se font cryogéniser en l'attente de jours meilleurs, que l'avortement est un standard et que le marché du sexe s'est développé en compensation avec une maison close en orbite dans un satellite. La terraformation des planètes proches n'a pas eu le succès qu'on en attendait, et personne ne sait vraiment comment s'en sortir. Jusqu'au jour où, par accident, quelqu'un trouve une brèche vers ce qui semble être un monde idyllique et vierge. Ni une ni deux, Jim annonce la nouvelle aux médias et son adversaire président en exercice, afin de ne pas se faire dépasser, décide de réveiller les cryos et de les faire émigrer dans ce monde. Évidemment ces décisions irréfléchies auront des conséquences… étonnantes. Écrit en 1966, ce roman fleure bon l'atmosphère d'un épisode de la série Shaft, et ce même s'il décrit un 21ème siècle finissant. Certains éléments sont futuristes mais d'autres n'ont pas varié d'un électron - on parle encore de « ouest-allemand » par exemple - et alimentent cette senteur que qualifierais de « oilpunk ». L'histoire est riche et dense car le roman est court, en tout cas vu de notre perspective où la taille des romans SFF est malheureusement victime d'une inflation incontrôlée. Malgré le nombre de thème abordés, dont certains constituent des sujets de société très clivant dans les années 1960, il ne s'éparpille pas et reste concentré sur son intrigue principale. Tout s'emboîte plutôt bien. Les personnages sont très humains, en proie au doute, au racisme, à la folie meurtrière ou aux problèmes conjugaux. Je regrette seulement la célérité avec laquelle des hommes politiques responsables prennent des décisions drastiques sur un coup de tête, sans envisager un seul instant ce qui pourrait mal tourner. Cela me paraît peu réaliste mais on peut en faire abstraction. La lecture de ce roman m'a convaincu de mon erreur : Dick vaut le coup et il faudra que je lui rende visite à nouveau très vite.
Consulter sur Babelio

Date : 06/10/2015 - 01:13:49 Auteur : Violette_bdlr (via Babelio)

Globalement, j'ai eu l'impression d'être ballottée aux vents. K. Dick nous emmène en direction d'une situation prometteuse, puis tout se résout dans les ellipses, et de nouveau nous voilà embarqués dans une autre direction pour un événement apparemment cool... qui se déroulera dans les non dits. Et à la fin je me suis dit "tout ça pour ça". On referme le bouquin en se disant que vraiment les humains sont bien bêtes. Enfin, ça... C'était le cas dans le futur imaginé par K. Dick en 1966, mais c'est toujours le cas aujourd'hui.
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 4 sur 4
  • Page suivante
  • Dernière page