contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/1
Miroirs obscurs : treize contes fantastiques
Auteur :
Baronian, Jean-Baptiste (1942-....)
Éditeur :
Labor
Date de publication :
2003
Collection :
Espace nord zone J 43
ISBN :
9782804017439
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Qté Réservable Lien vers le catalogue source
RIXENSART - Bibliothèque communale de Genval RIXENSART (GENVAL) CJ - 8-3 1 oui 13320100352676
LA LOUVIERE - Principalat de Soignies LA LOUVIERE 8 BAR 15.14 3 oui 550002519
LA LOUVIERE - Bibliothèque Centrale du Hainaut- Section jeunesse La ribambelle des Mots LA LOUVIERE 8-3 BAR 15.14 M 1 oui 790176561
LA LOUVIERE - Bibliothèque Centrale du Hainaut- Section jeunesse La ribambelle des Mots LA LOUVIERE 8-3 BAR 15.14 M ADO 1 oui 790176560
SOIGNIES - Bibliothèque communale La Régence SOIGNIES ER AD 8-3 BAR 1 oui 70216
GILLY - Bibliothèque Paul Verlaine GILLY J 82-3 BAR 1514 m 2 oui LG072756
ROUX - Bibliothèque Le Moulin aux Livres ROUX J 82-3 BAR 1514 m 2 oui LG072756
JEMAPPES - Bibliothèque de Jemappes JEMAPPES J8A CONTES 1 oui 251561
JEMAPPES - Bibliothèque de Jemappes JEMAPPES J8ACONTES 1 oui 144284
FRASNES-LEZ -ANVAING - Bibliothèque communale de Frasnes FRASNES-LEZ BUISSENAL J 8-3 BAR 1 oui 13091
CHIMAY - Bibliothèque communale -NON RECONNUE CHIMAY 8-3 BAR15. 2 oui 24140
HAM SUR HEURE/NALINNES Bibliothèque communale de Ham-sur-Heure/Nalinnes NALINNES J 8-34 BAR1 1 oui 18953
ANDERLECHT - Bibliothèque de l'Espace Maurice Carême ANDERLECHT 8-3 BARO M 1 oui 02191121333
BERCHEM SAINTE AGATE- Bibliothèque publique BERCHEM-SAINTE-AGATHE BAR 1514 1 oui 033588X
LAEKEN - Bibliothèque de Laeken LAEKEN 84-3 BAR.ON 0901 1 oui 02371851196
LAEKEN - Bibliothèque de Laeken LAEKEN G.84-3 BAR.ON 0901 2 oui 02371776826
JETTE - Biblio Jette JETTE RMJ 212 1 oui 0102000235274
SCHAERBEEK - Bibliothèque Sésame SCHAERBEEK SERIE VERTE ROMAN 30 non 1546021030
LA LOUVIERE - Bibliothèques communales (Rés.Louv. Lect. Publ.) STREPY - BRACQUEGNIES ER-8=BAR-1514 1 oui 540515905
LA LOUVIERE - Bibliothèques communales (Rés.Louv. Lect. Publ.) STREPY - BRACQUEGNIES ER-8A-BAR-1514 2 oui 540224697
NIVELLES - Place aux livres. Service itinérant NIVELLES PLPJ - J 1 oui 50300100839332

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 29/09/2010 - 22:32:26 Auteur : GribouilleChat (via Babelio)

Dans ce bref recueil, 13 textes - comme le titre l'indique contes rassemblés ; quelques-uns méritent tout spécialement de retenir l'attention du lecteur : La Lumière bleue qui ouvre le recueil et Maison hantée qui le clôture semblent se répondre dans leur thématique : le personnage principal, en effet, est attiré dans un lieu en apparence abandonné (le grenier du collège Saint-Michel dans le premier cas, une maison dans le second) par des ombres ou un reflet pour y découvrir que les apparences sont souvent trompeuses. Le livre rouge où le narrateur, agent immobilier, se laisse séduire par un livre à la couverture rouge qu'il découvre à la vitrine d'un bouquiniste, l'achète à la jeune vendeuse dont il constate, à peine rentré chez lui, qu'elle ressemble trait pour trait à Madame de Brinvilliers dont le portrait orne le livre. L'Enfer d'une saison raconte deux histoires en parallèle : l'errance de Rimbaud dans Bruxelles, sa découverte du cabaret Chez Henriette, rue des Boiteux où il se commence à écrire Une Saison en Enfer et sa rencontre avec l'imprimeur Poot qui va imprimer l'oeuvre et, d'autre part, l'exploration que fait le narrateur, bibliophile averti, de la boutique abandonnée d'un bouquiniste de la place des Martyrs où il avait déjà trouvé des Harry Dickson. On retrouve dans ce recueil les passions de Baronian : Bruxelles, les livres rares, les écrivains belges - en particulier les « fantastiqueurs », les boutiques de bouquinistes, notamment à la Galerie Bortier ou sur la place des Martyrs… où encore au marché aux puces de la Place du Jeu de Balle. La plupart des nouvelles évoquent d'autres auteurs de littérature fantastique (Muno, Ghelderode, Ray…) que l'auteur a connu ou édité quand il dirigeait la fameuse et devenue mythique collection de littérature fantastique aux éditions Marabout ; c'est aussi assez récurrent dans l'oeuvre de Baronian qui pratique une intertextualité qui relève de l'hommage à ses auteurs favoris. Ainsi en est-il lorsque, une nouvelle fois (rappelons-nous Lord John), l'auteur transforme Jean Ray en personnage de fiction, s'approchant au plus près de la manière d'écrire du maître du fantastique et du cadre gantois qu'il excellait à peindre. S'agit-il toutefois de « fantastique » au sens que donne à ce terme un Todorov, par exemple, sans doute pas. Aucune épouvante ne frappe les héros des textes de Baronian, non, seulement, une inquiétude, un sentiment d'étrangeté qui relève davantage du « réalisme fantastique » au coeur de l'oeuvre de nombreux écrivains belges. Les exemples en sont nombreux, qu'il s'agisse d'une coïncidence inexplicable comme le fait de se retrouver, dans un bar, face à soi-même, double, reflet dans le miroir ? on ne le saura jamais… ; d'un léger changement d'habitude dans une routine de vie bien huilée qui amène le personnage et sa femme à ne plus se reconnaître ; et on est proche alors de « l'absurde » tel que le décrit Camus ou du malaise qu'engendre la scène de reconnaissance dans La Cantatrice chauve d'Ionesco ; qu'il s'agisse encore de la confusion entre le domaine du réel - ou supposé tel - et de la fiction. Ce recueil, court, est réellement une porte d'entrée exceptionnelle pour découvrir non seulement l'oeuvre de Baronian (dont il ne faut pas exclure les textes écrits sous le pseudonyme d'Alexandre Lous, en ce compris ses chroniques dans Le Magazine littéraire) mais aussi les auteurs belges que sont Jean Ray, Michel de Ghelderode ou Jean Muno auxquels ces récits rendent hommage. C'est enfin l'occasion de découvrir de plus près l'importance du monde éditorial belge au XIX siècle qui publia Baudelaire, Lautréamont ou Rimbaud alors qu'ils n'étaient encore que des « poètes maudits » pour reprendre l'expression de Verlaine.
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page