contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 5 sur 10
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

5/10
La tante Julia et le scribouillard : roman
Auteur :
Vargas Llosa, Mario
Bensoussan, Albert
Langue :
français
Éditeur :
France loisirs
Date de publication :
1979
ISBN :
9782298028898
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
BERTRIX- Bibliothèque publique de Bertrix BERTRIX 8-3 VAR T BER51282

Ce roman met en scÁene Áa Lima, l'histoire du jeune Varguitas, dix-huit ans, Âetudiant, journaliste, qui veut devenir Âecrivain et qui Âepouse malgrÂe les rÂesistances familiales sa tante (par alliance) Julia, divorcÂee et de quatorze ans son aÃinÂee. Les Âepisodes de ce rÂecit rÂealiste, dans une certaine mesure autobiographique, sont sÂeparÂes par les histoires plus ou moins truculentes.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 26/08/2009 - 17:06:44 Auteur : Sasoolero (via Babelio)

Mario Vargas Llosa nous raconte sa propre histoire quand à ses dix-huit ans, apprenti écrivain, étudiant et journaliste, il tombe amoureux de sa tante par alliance et se marie avec elle. J'ai adoré l'apprenti écrivain qu'était (ou que dit avoir été) Mario Vargas Llosa, avec les histoires tordues qu'il invente et ses manières d'intellectuel fier et passionné. Ce qui fait l'originalité de ce roman, c'est que dans cette histoire s'intercalent des morceaux de feuilletons radio du génial mais fou Pedro Camacho, tous les passages étant bien sur des parodies inventées et exagérées par Mario Vargas Llosa. Ces histoires loufoques deviennent de plus en plus absurdes au fur et à mesure que commence la folie et la confusion de Pedro Camacho. Le lecteur se retrouve catapulté dans des histoires incompréhensibles où il ne reconnaît plus aucun personnage (puisque Pedro Camacho les confond tous), et Mario Vargas Llosa, un peu comme Italo Calvino dans Si par une nuit d'hiver un voyageur, s'amuse à perdre le lecteur dans ces histoires hautes en couleur, sans fin et délirantes. En plus d'être un roman savoureux et plein de vie, c'est un roman qui donne envie d'écrire et pour moi ce sont ceux-là les meilleurs.
Consulter sur Babelio

Date : 14/05/2010 - 16:44:08 Auteur : Cleo (via Babelio)

Ce livre part dans tous les sens, et est tout simplement génial. L'histoire principale entrecoupée de petites histoires donne un rythme très vif au récit. Et que dire du style de Mario Vargas Llosa qui s'inscrit dans la tradition d'Amérique latine de façon originale. Ce livre est vraiment très intéressant , à découvrir absolument !
Consulter sur Babelio

Date : 29/07/2010 - 16:09:55 Auteur : JeanLouisBOIS (via Babelio)

Livre formé de vingt chapitres, La Tante Julia et le scribouillard alterne un roman à forte teneur autobiographique(chapitres impairs) et des histoires totalement indépendantes (chapitres pairs). Cette écriture peut dérouter au début, mais reste malgré tout cohérente quand on aperçoit les correspondances qui s'effectuent entre les deux types de récits retraçant les débuts dans la vie d'un jeune homme péruvien fort proche de l'auteur.
Consulter sur Babelio

Date : 13/10/2010 - 09:15:46 Auteur : JeanLouisBOIS (via Babelio)

L'édition que j'ai eu sous les yeux (Gallimard, 1979) souffre d'une traduction parfois fautive ou qui obscurcit le texte jusqu'à le rendre difficilement compréhensible. Voici deux exemples parmi une douzaine dans ce livre: - " Je n'ai jamais été aussi sûr de rien dans ma vie" au lieu de "Je n'ai jamais été aussi sûr de quelque chose dans ma vie".(p. 333) - Assis devant ce bureau et cette machine qui lui allaient si grands. (p.58) Cette faiblesse de la traduction est doublement incompréhensible: elle provient des éditions Gallimard qui ne manquent pas de relecteurs et Albert Bensoussan, le traducteur habituel de Vargas Llosa , ne nous avait pas habitué à de telles lacunes dans ses traductions. Pour en finir au sujet des récriminations, la jaquette (France Loisirs) mentionne Cochabamba (Bolivie) comme lieu de naissance de l'auteur, or il semble bien que ce soit Arequipa (Pérou) comme l'affirment la préface et le narrateur du livre. Malgré toutes ces faiblesses, la lecture demeure agréable et l'intérêt ne faiblit pas au long des 470 pages de ce récit original.
Consulter sur Babelio

Date : 26/02/2011 - 16:35:27 Auteur : JPB (via Babelio)

C'est le premier livre que je lis du prix Nobel de littérature 2010 et je dois dire que je n'ai pas été aussi impressionné que je l'imaginais. Cependant, j'avoue que je me suis laissé prendre par une astuce de l'auteur. Le premier chapitre pose la trame, les personnages, la tante Julia, le narrateur, et enfin Camacho, un auteur de feuilletons radio, mais il laisse rapidement la place à un second chapitre sans aucun rapport avec le premier. Et le troisième chapitre reprend la suite du premier et laisse de la même façon place au suivant, sans rapport non plus. Et il s'avère au fil de la lecture que ces nouvelles successives sont celles qu'écrit l'auteur de feuilletons radio, un homme étrange, rigide, imperturbable, ne vivant que par ses inventions radiophoniques. La relation entre le narrateur (Vargas Llosa sans doute...) et sa tante Julia sont amusantes, mais c'est surtout les feuilletons qui sont surprenants, d'autant que Camacho finit par mélanger les héros de ses histoires, ce qui m'avait effectivement interpellé sans que je comprenne qu'il s'agissait d'une seconde astuce de l'auteur. on ne s'ennuie pas, mais c'est un livre sans beauoup de prétentions littéraires.
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 5 sur 10
  • Page suivante
  • Dernière page