contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 8 sur 42
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

8/42
César
Auteur :
Pagnol, Marcel
Langue :
français
Éditeur :
Livre de Poche
Date de publication :
1969
ISBN :
9782253003489
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
SAMBREVILLE-AUVELAIS - Réseau des bibliothèques de Sambreville AUVELAIS 8-2 PAG1415C 7112000021314
SAMBREVILLE-AUVELAIS - Réseau des bibliothèques de Sambreville AUVELAIS 8-2 PAG1415C FA018584

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 21/11/2010 - 11:06:01 Auteur : philo15 (via Babelio)

Troisième et dernier tome de la fameuse trilogie marseillaise César est, à mon humble avis, celui qui est le plus chargé en émotion. Magnifique portrait d'un homme vieillissant, déçu par la vie et désabusé, passablement acariâtre tout en restant débordant de tendresse. Encore une fois du beau Pagnol.
Consulter sur Babelio

Date : 15/09/2011 - 21:44:05 Auteur : brigittelascombe (via Babelio)

"Il peut nous claquer dans les mains sans dire ouf!" Qui? Maître Panisse,pardi, ce vieux Panisse qui a comme une sorte "d'embourligue", non, "d'embolidre", mais non "d'embolie" corrige Monsieur Brun le Lyonnais plus fûté que César,Escartefigue et Honorine dépêchés au chevet de l'agonisant. Vingt ans ont passé. Après Marius et Fanny, joués en pièce de théâtre,voici César, le troisième volet de cette trilogie adapté au cinéma. Marius "qui avait la folie de la mer" est revenu, faché avec son père il tient un garage mais s'est associé avec un individu peu recommandable.Des rumeurs d'incarcération courent sur son compte. Fanny a eu un fils Césariot de Marius, mais déshonorée,elle a épousé Panisse pour donner un nom à son bâtard. L'amour triomphera de tout et Marius sera blanchi de toute ignominie! Et toujours des bons mots qui prêtent à sourire et des scènes franchement drôles dans lesquelles on imagine un César-Raimu haut en couleurs. La confession entre amis, où Panisse (peuchère!) à l'agonie, s'accuse de quelques incartades, devant le curé Elzéar, tout en buvant un verre de blanc vaut le détour. Césariot, élève en polytechnique (boudiou!) apprend qu'il est le fils de Marius. "Ayayaïe...Nous voilà en plein pastis sentimental" s'écrie César!" Césariot s'indigne. "Tu viens de découvrir lui assène à nouveau César,que ta mère est une femme". Ce fils à papa considère Panisse comme son vrai papa,mais essaiera de rencontrer son père naturel, ce qui...renouera certains liens. Un troisième tome toujours très sympathique même si (à mon avis) il n'est pas à la hauteur du célèbre "Tu me fends le coeur" du premier et du "va-t-en fille perdue!" du second. Marcel Pagnol,écrivain,homme de théatre et de cinéma du XX° siècle, toujours très provençal dans ces nombreux écrits est devenu académicien en 1946.
Consulter sur Babelio

Date : 13/04/2012 - 16:25:31 Auteur : araucaria (via Babelio)

Un des titres de la trilogie de Marcel Pagnol. Un incontournable de la littérature française.
Consulter sur Babelio

Date : 07/07/2012 - 06:59:04 Auteur : shousoun (via Babelio)

La célèbre trilogie marseillaise de Marcel Pagnol : Marius, Fanny deux pièces de théâtre suivies par César, un film réalisé par Pagnol lui-même. Je ne peux m'empêcher d'entendre les voix des célèbres RAIMU, Orane Demazis, Pierre Fresnay* et les autres comédiens à l'accent typique de Marseille ! La seule fois où je recommanderai de visionner les films avant de se plonger dans la lecture du livre. Pour les oeuvres de Pagnol, car il faut entendre l'accent, voir les paysages de la campagne provençale, et les bruits des cigales !!! Combien de tirades sont désormais célèbres, telle la « partie de carte » ou la leçon de César à Marius pour composer le « Picon-citron curaçao » où César réussit à mettre quatre tiers dans le verre ! Un moment d'anthologie ! *Pierre Fresnay n'était pas originaire de Marseille, mais Alsacien, il s'est trempé pendant des mois dans la vie marseillaise pour s'imprégner de l'accent. Je recommande fortement, surtout en cette saison estivale où l'on manque de soleil de se servir sans modération de bonnes doses de films de Pagnol !
Consulter sur Babelio

Date : 07/07/2012 - 08:29:57 Auteur : shousoun (via Babelio)

Que dire de plus que cette critique si bien résumé par "brigittelascombe", sinon, bien sûr, que j'ai tellement aimé cette trilogie et que je la recommande aux nouvelles générations qui n'ont pas encore eu la chance de mettre le nez dans les oeuvres de Marcel Pagnol.
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 8 sur 42
  • Page suivante
  • Dernière page