contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 7
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
NAMUR - Bibliothèque provinciale de Namur Naninne A 8000001406199

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 08/08/2016 - 16:29:51 Auteur : wivin (via Babelio)

Cet album a été longtemps mon préféré étant enfant. Je connaissais le première page par coeur, avec les intonations que faisaient ma mère en le lisant, toujours les mêmes : « Les enfants racontaient, qu'au fOONNd de la forêt vivait une ( pause ) sorciÈre, etc etc. » (Tiens, je la connais encore par coeur ! ). Cet album est toujours dans ma bibliothèque. Il n'a pas été revendu en brocante à l'adolescence, il n'a pas été perdu dans les déménagements. Non, je l'ai gardé près de moi. Rétrospectivement, comment pourrais-je expliquer cet engouement ? J'aime beaucoup Anne Wilsdorf en général, son dessin, son humour, ses histoires, et Philomène en particulier. J'aimais que le personnage principal soit une petite fille et pourtant qu'elle ose plein de choses, elle part seule en forêt au devant du danger, c'est une intrépide, une aventurière, elle lance sans arrêt des défis à la sorcière qui effraye les autres enfants. Elle est loin des personnages féminins clichés, et pour autant elle n'est pas un garçon manqué non plus. Par exemple, la douceur dont elle est capable joue un rôle important dans l'histoire. J'adorais le ton, l'espièglerie qui transparaît tout au long de l'histoire. J'étais intriguée et emballée par le fait que les enfants vivent seuls dans une maison dans les bois. Ils semblent libres et passer leurs journées à jouer. On ne dit pas qu'ils sont orphelins, d'ailleurs ils n'ont pas du tout l'air malheureux. Non, tout simplement, les parents n'existent pas. Aujourd'hui que les concepts de « gentils » et de « méchants » ne me convainquent plus du tout, je regrettent qu'ils soient aussi omniprésents dans les histoires, et dans celles pour la jeunesse en particulier. J'apprécie donc beaucoup que, dans cette histoire-ci, ces caractéristiques ne soient pas immuables et qu'un personnage fasse un revirement spectaculaire avec un bel effet de surprise. J'aimais aussi la fin, un drôle de happy end avec sa part de mensonge et de secret, comme une dernière espièglerie.
Consulter sur Babelio

Date : 25/12/2016 - 23:24:53 Auteur : anlixelle (via Babelio)

Philomène est une effrontée, une terrible petite fille comme on les aime : touche-à-tout, peur-de-rien, malicieuse, curieuse et très courageuse. Elle partira braver une furieuse sorcière et sa bête monstrueuse, mais heureusement, dans les livres pour enfants, la douceur et l'intelligence sont souvent plus fortes que la bêtise et la haine. Cet album les emmènera dans un récit enlevé et parfaitement illustré, avec, en plus, une touche d'humour à la fin. De 4 à 8 ans !
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 7
  • Page suivante
  • Dernière page