contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 2
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/2
Cyrano de Bergerac
Auteur :
Rostand, Edmond
Langue :
français
Éditeur :
Librio
Date de publication :
2000
Collection :
Librio 116
ISBN :
9782290314821
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
NEDER-OVER-HEEMBEEK - Bibliothèque de Neder-Over-Heembeek NEDER-OVER-HEEMBEEK 840-2 ROS 2001 02380465092

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 27/11/2008 - 19:03:12 Auteur : homelaet (via Babelio)

Absolument magnifique comme pièce de théâtre. Un mélange entre passion impossible et amour passant par la pensée d'un autre. Un Cyrano absolument boulversant et une Roxane amoureuse de son fameux Christian, impostures des poèmes de Cyrano.
Consulter sur Babelio

Date : 09/02/2009 - 21:20:46 Auteur : misscece (via Babelio)

Je ne vais pas écrire ici une critique complète de ce grand chez-d'oeuvre. Car il est connu de tous, nous pouvons en trouver une multitude, autant sur internet qu'au début des livres ... Enfin bon ! Je suis ici pour partager brièvement les sentiments qui m'ont étreint au cours de cette lecture. En fait, pour le début c'est une pièce plutôt comique. Mais l'intrigue amoureuse, au coeur de l'histoire, embrouille l'histoire (façon de parler!) et nous fait attendre la suite avec impatience. C'est aussi cette histoire d'amour qui nous sert le coeur à la fin du roman. Ce roman est donc à la fois triste (je reste sur cette impression vu que je viens de terminer le livre) et marrant ; il est, pour sûr, ÉTONNANT !!! Et pour découvrir comment, je vous laisse lire cette histoire originale aux mille facettes ... A lire.
Consulter sur Babelio

Date : 28/03/2009 - 14:37:11 Auteur : annie (via Babelio)

souvenir de lecture... pour le plaisir... la tirade du nez ACTE 1, SCÈNE 4 CYRANO Ah ! non ! c'est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire... Oh ! Dieu ! bien des choses en somme... En variant le ton, and #150; par exemple, tenez : Agressif : "Moi, monsieur, si j and #146;avais un tel nez, Il faudrait sur-le-champ que je me l and #146;amputasse ! Amical : "Mais il doit tremper dans votre tasse Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap !" and #133;: "C'est un roc !... c'est un pic !... c'est un cap ! Que dis-je, c'est un cap ?... C'est une péninsule !" and #133;: "De quoi sert cette oblongue capsule ? D'écritoire, monsieur, ou de boîte à ciseaux ?" Gracieux : "Aimez-vous à ce point les oiseaux Que paternellement vous vous préoccupâtes De tendre ce perchoir à leurs petites pattes ?" Truculent : "Çà, monsieur, lorsque vous pétunez, La vapeur du tabac vous sort-elle du nez Sans qu'un voisin ne crie au feu de cheminée ?" and #133;: "Gardez-vous, votre tête entraînée Par ce poids, de tomber en avant sur le sol !" Tendre : "Faites-lui faire un petit parasol De peur que sa couleur au soleil ne se fane !" and #133;: "L'animal seul, monsieur, qu'Aristophane Appelle Hippocampéléphantocamélos Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d'os !" Cavalier : "Quoi, l'ami, ce croc est à la mode ? Pour pendre son chapeau, c'est vraiment très commode !" Emphatique : "Aucun vent ne peut, nez magistral, T'enrhumer tout entier, excepté le mistral !" and #133;: "C'est la Mer Rouge quand il saigne !" Admiratif : "Pour un parfumeur, quelle enseigne !" Lyrique : "Est-ce une conque ? Êtes-vous un triton ?" Naïf : "Ce monument, quand le visite-t-on ?" and #133;: "Souffrez, monsieur, qu'on vous salue, C'est là ce qui s'appelle avoir pignon sur rue !" and #133;: "Hé, ardé ! C'est-y un nez ? Nanain ! C'est queuqu'navet géant ou ben queuqu'melon nain !" and #133;: "Pointez contre cavalerie !" Pratique : "Voulez-vous le mettre en loterie ? Assurément, monsieur, ce sera le gros lot !" Enfin parodiant Pyrame en un sanglot : "Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître A détruit l'harmonie ! Il en rougit, le traître !" and #150; Voilà ce qu'à peu près, mon cher, vous m and #146;auriez dit Si vous aviez un peu de lettres et d'esprit Mais d'esprit, ô le plus lamentable des êtres, Vous n'en eûtes jamais un atome, et de lettres Vous n'avez que les trois qui forment le mot : sot ! Eussiez-vous eu, d'ailleurs, l'invention qu'il faut Pour pouvoir là, devant ces nobles galeries, Me servir toutes ces folles plaisanteries, Que vous n'en eussiez pas articulé le quart De la m oitié du commencement d'une, car Je me les sers moi-même avec assez de verve, Mais je ne permets pas qu'un autre me les serve.
Consulter sur Babelio

Date : 04/11/2009 - 16:05:24 Auteur : Avalon (via Babelio)

Je n'ai pas du tout accroché à l'histoire mais surtout au persnnage principale, Cyrano de Bergerac. Dès le début de la pièce, début qui, selon moi, ne donne pas spécialement envie de continuer à lire cette pièce car trop de personnages se rencontrent, parlent, ..., je l'ai trouvé énervant car trop querelleur. Par conséquent, je n'ai pas fini le livre.
Consulter sur Babelio

Date : 05/12/2009 - 16:19:55 Auteur : Nameless-street (via Babelio)

Mon livre préféré, une merveille .
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 2
  • Page suivante
  • Dernière page