contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 27 sur 27
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

27/27
Lucien Leuwen
Auteur :
Stendhal 1783-1842
Alain 1868-1951
Meininger, Anne-Marie
Langue :
français
Éditeur :
Gallimard
Date de publication :
2002
Collection :
Collection Folio 3659
ISBN :
9782070409105
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
UCCLE - Bibliothèque - Médiathèque Le Phare UCCLE 840-3 STE l 02640668353
WAREMME -Bibliothèque Pierre PERRET - Waremme WAREMME 8-3 STE/L /LWXY/0940R

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 23/03/2009 - 10:53:12 Auteur : annie (via Babelio)

souvenir de lecture... en suivant l'éphéméride... 1842 décès de Henry Beyle, dit Stendhal écrivain. *** Stendhal peint le désenchantement de la carrière militaire vingt ans après l'épopée napoléonienne. Il évoque dans de nombreux passages le climat de suspicion des autorités militaires vis-à-vis des idées libérales, ainsi que la hantise d'une contagion carbonariste en France, y compris dans l'armée et les élites.
Consulter sur Babelio

Date : 08/04/2013 - 23:50:02 Auteur : VACHARDTUAPIED (via Babelio)

Chef d'ouvre incontesté du roman politique.....
Consulter sur Babelio

Date : 14/09/2013 - 11:57:40 Auteur : nathalie_MarketMarcel (via Babelio)

Ce roman transgresse totalement l'adage stendhalien « La politique dans une oeuvre littéraire, c'est un coup de pistolet au milieu d'un concert ». L'adage est juste (parce qu'il y a des passages lourds) et faux à la fois car le roman donne un panorama saisissant du climat politique de l'époque. Tandis que le gouvernement fait tirer sur les ouvriers, ses préfets se sentent comme des intrus dans les villes les plus « ultra » monarchistes et les élections, avec leurs arrangements, donnent lieu à un vrai suspense. Le siècle est en recomposition et personne n'a vraiment de vue sur ce qui va arriver. Si le personnage de Lucien est agaçant au début, vaniteux, ayant comme vertu principale d'être bon cavalier, son caractère se forme peu à peu, les péripéties le mettent en valeur, et on s'y attache vraiment. Aucun personnage n'est réellement positif ou négatif, Stendhal est ironique pour tous. Mais plusieurs portraits sont très réussis. Plus encore, les rapports entre ces personnages sont finement analysés. Le roman est inachevé. Il manque une 3e partie, qui se serait déroulée à Rome. On a surtout l'impression d'une coupure entre Nancy et Paris, et on quitte à regret des personnages auxquels on s'était attaché. Il y a surtout des longueurs, des coupures, que l'auteur n'a pas pu corriger. Je suis donc ravie de ma lecture.
Consulter sur Babelio

Date : 21/03/2014 - 09:31:19 Auteur : Lavieestunlongfleuvetranquille (via Babelio)

On peut ne pas forcément aimer cette oeuvre de Stendhal. Difficile… Car, à l'instar de Flaubert ou peut-être même Maupassant, nous sommes dans le "tout ou rien". Et c'est vrai que la totalité de ses écritures sont intéressantes (à mon humble avis), y compris Lucien Leuwen. Comment, par ailleurs, parler de son époque, des hommes de pouvoirs sans parler politique ? Le contraire eu été étonnant. L'intérêt du livre est bien évidemment dans ce regard sans pitié pour ce monde si…éloigné des réelles préoccupations du "peuple". A bien y réfléchir, nous pourrions nous demander si cela a réellement évolué de nos jours.
Consulter sur Babelio

Date : 12/12/2014 - 17:34:52 Auteur : thedoc (via Babelio)

Sous la Monarchie de Juillet, le jeune Lucien Leuwen, bourgeois avec des affinités républicaines, est chassé de Polytechnique. Il devient alors sous-lieutenant dans un régiment de lanciers à Nancy. Au moment de son arrivée, il croise le regard de Madame de Chasteller, noble et ultra-royaliste, dont il tombe amoureux. Mais cet amour, s'il est bien vite partagé, reste platonique car la dame est bien décidée à garder son rang. Déçu par cet amour inabouti, il n'oubliera pourtant pas cette passion lorsqu'une nouvelle carrière s'offrira à lui à Paris. On retrouve dans ce roman inachevé de Stendhal une histoire d'amour contrariée entre deux personnages que tout semble opposer. Dans la deuxième partie, l'auteur nous offre également une analyse très fine de la vie politique de l'époque. Mais moi qui avais adoré « Le Rouge et le Noir », apprécié « La Chartreuse de Parme », je me suis ennuyée avec « Lucien Leuwen ». Trop de longueurs à mon goût. Pour autant, Stendhal reste un de mes auteurs favoris parmi les classiques.
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 27 sur 27
  • Page suivante
  • Dernière page