contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 3
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/3
Jazz et vin de palme : nouvelles
Auteur :
Dongala, Emmanuel 1941-....
Langue :
français
Éditeur :
Serpent à plumes
Date de publication :
1996
Collection :
Motifs 39
ISBN :
9782842610036
Type de document :
Livres
Note moyenne :
4.00 / 5 sur 8 votant(s)

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
LIEGE - Bibliothèques Chiroux LIEGE 840 DONGALA 2100003065317
ENGIS - Bibliothèque d'Engis ENGIS 82-3 DON 4480000001160

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 19/06/2013 - 08:50:56 Auteur : Malice (via Babelio)

C'est un recueil de nouvelles grinçantes, l'humour est caustique et beaucoup de tendresse pour son pays le Congo. Dans les six première nouvelles il parle de l'Afrique marquée par le parti communiste. Emmanuel Dongala dresse un portrait de l'Afrique cynique et désenchanté, qu'il a connu avec ses croyances et ses histoires d'ethnie. Dans les deux dernière nous sommes à New York, la musique de Coltrane et la moiteur de la ville est au rendez-vous. J'ai personnellement trouvé ces deux dernières nouvelles magnifiques. Extrait de la dernière nouvelle A love suprême en référence à un morceau de Coltrane justement l'ami d'Emmanuel Dongala, un très bel hommage, Sublime . Un auteur à découvrir ... J'adore son style d'écriture je m'en lasse pas surtout ce dernier plaisir de relire ses nouvelles.
Consulter sur Babelio

Date : 24/10/2013 - 14:26:32 Auteur : Tagrawla (via Babelio)

Voilà un recueil où l'on passe du rire aux larmes d'une nouvelle à l'autre. Mais même lorsque l'on rit, c'est d'un humour grinçant. Je garde un souvenir particulièrement vivace de la nouvelle qui donne son nom au recueil. En quelques pages, Dongala, avec humour, talent et sarcasme, résume à merveille la politique internationale à l'époque de la guerre froide. Et c'est tout ) fait savoureux. Un livre à recommander et à mettre sous tous les yeux !
Consulter sur Babelio

Date : 11/06/2015 - 18:46:36 Auteur : oblo (via Babelio)

Le recueil d'Emmanuel Dongala, auteur congolais qui rappelle, par sa critique, les oeuvres d'Ahmadou Kourouma ou de Tierno Monénembo, comprend 8 nouvelles qui se partagent entre l'Afrique et New York. L'approche de Dongala est très critique, pessimiste aussi quant à l'avenir de ce continent aux multiples et riches promesses puisque, si les pays africains ont réussi à se libérer du colonialisme, ils n'ont pas réussi à se départir des plus profonds vices humains : recherche du profit, exploitation d'autrui, mensonges idéologiques. L'écriture de Dongala révèle un Congo qui, en pleine Guerre froide, a choisi le camp du communisme. Toutefois, loin de renier ses traditions, Dongala insère dans ses récits une dose de magie - qui semble toute naturelle, et rappelle par là-même les auteurs sud-américains -, comme dans L'étonnante et dialectique déchéance du camarade Kali Tchikati ou dans Le procès du père Libiki. Dongala fait le portrait de ce Congo supposé égalitaire, mais qui rejette toujours l'étranger et plus facilement encore quand c'est une femme (Une journée dans la vie d'Augustine Amaya) et qui s'est militarisé dangereusement (L'Homme). Sa vision de l'art, et de la place de celui-ci dans la vie des hommes, Dongala l'exprime quand il évoque le jazzman John Coltrane, figure désormais mythique de la musique noire américaine mais figure honnie quand il vivait. Résolument humaniste, le recueil interroge les possibilités humaines, non sans quelque scepticisme.
Consulter sur Babelio

Date : 27/01/2016 - 09:25:25 Auteur : andras (via Babelio)

Après m'être régalé de son roman "Les petits garçons naissent aussi des étoiles" j'ai lu avec beaucoup de plaisir ce recueil de nouvellesd'Emmanuel Dongala publié aussi dans la très chouette collection "Motifs" du Serpent à Plumes. En quelques histoires souvent désopilantes, parfois grinçantes ou amères, il nous livre une vision très acerbe du régime inspiré par les "avancées" staliniennes et maoïstes qui a sévi quelques temps dans son pays, et dont le "socialisme scientifique" se trouve en butte aux féticheurs et aux traditions animistes des habitants. La dernière nouvelle du recueil est un superbe hommage au saxophoniste John Coltrane, où la sensibilité de l'auteur est très présente. Entre jazz et vin de palme, à la tienne Emmanuel !
Consulter sur Babelio

Date : 08/05/2018 - 00:19:32 Auteur : SAM2020 (via Babelio)

Emmanuel Dongala, c'est l'Homme qui sauve les hommes et accepte le sacrifice suprême sans jamais se renier ni perdre espoir dans une Afrique émiettée
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 3
  • Page suivante
  • Dernière page