contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/1
Vipère au poing
Auteur :
Bazin, Hervé
Sujet :
Roman français
Langue :
français
Collection :
Livre de poche 58
ISBN :
9782253237617
Type de document :
Livres

Faire venir cette édition Faire venir cette édition

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Qté Réservable Lien vers le catalogue source
HABAY-LA-NEUVE - Bibliothèque publique d'Habay-La-Neuve asbl HABAY-LA-NEUVE - 1 oui MA625
VIRTON - Bibliothèque de Virton- Biblionef VIRTON 8-3 BAZI V 1 oui VJ13269
VIRTON - Bibliothèque de Virton- Biblionef VIRTON BURO 8-3 BAZI V 1 oui VA11005
ARLON- Bibliothèque et ludothèque communales ARLON - 1 oui Consulter la notice source
ARLON- Bibliothèque et ludothèque communales ARLON 8-3 BAZI N 1 oui ARL0096951
BASTOGNE - Bibliothèque et ludothèque de Bastogne -Bertogne-Houffalize BASTOGNE 82-3*BAZ*V 1 oui Z 3371
WANZE - Bibliothèque publique de Wanze WANZE 8A BAZ 1 oui 4520011412

Jean Rezeau, dit Brasse-Bouillon, et ses frères livrent un combat impitoyable à leur mère, une femme odieuse surnommée Folcoche. Largement autobiograhique, écrit comme un cri de haine et de révolte, ce texte se donne à lire comme un exercice de survie. Premier roman de l'écrivain. ©Electre 2021

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 17/04/2009 - 10:28:09 Auteur : annie (via Babelio)

Vipère au poing, c'est le combat impitoyable livré par jean Rezeau, dit Brasse-Bouillon, et ses frères, à leur mère, femme odieuse, surnommée Folcoche. Cri de haine et de révolte, ce roman, largement autobiographique, le premier d'Hervé Bazin, lui apporta la célébrité et le classa d'emblée parmi les écrivains les plus lus de l'époque.
Consulter sur Babelio

Date : 04/06/2009 - 10:05:38 Auteur : Julie87 (via Babelio)

Je trouve incroyable le courage de ces garçons, Jean en particulier, d'oser tenir tête à une mère qui ne souhaite vraiment pas le bonheur de ces enfants. J'ai trouvé incroyable le façon dont le "piège" se retourne contre cette femme. J'ai trouvé le livre assez facile à lire malgré quelques passages un peu longs.
Consulter sur Babelio

Date : 19/10/2009 - 18:52:34 Auteur : Avalon (via Babelio)

La première fois que j'avais lu ce livre, c'était en Troisième et aujourd'hui, en Terminale, j'avais envie de retenter l'expérience. Que dire à part qu'une fois de plus, j'ai adoré me plonger dans ce roman fort et émouvant. J'ai compris quelques détails que je n'avais pas vraiment pu capter lors de ma Troisième, j'ai apprécié les passages plus "poètiques". J'ai trouvé que la fin n'était pas si gachée que ce que l'on m'avait dit et au contraire, elle est vraiment bien. J'ai aimé le fait qu'il veuille savoir ce qui est arrivé à son ami avec qui il entretenait une relation assez ambigüe, à mon avis, sans vraiment oser regarder dans le fascicule. Finalement, j'ai vraiment apprécié ce court roman. J'hésite encore à lire la suite, La lettre de Conrad.
Consulter sur Babelio

Date : 11/03/2010 - 08:47:02 Auteur : benjamin122 (via Babelio)

Ce livre raconte l'enfance douloureuse des trois frères Rezeau, martyrisés sans relâche par leur mère cruelle et autoritaire qu'ils surnomment Folcoche (contraction de folle cochonne). Nous traversons cette histoire aux côtés de Jean, le second des trois frères, et également celui sur lequel s'acharne le plus la haine de leur vipère de mère. Nous vivons avec lui le combat impitoyable qu'il doit mener au quotidien pour survivre à cette avalanche de méchanceté. Et petit à petit, au fur et à mesure des années, nous le voyons s'en détacher...
Consulter sur Babelio

Date : 18/05/2010 - 17:43:11 Auteur : marie-bib (via Babelio)

C'est l'histoire de la famille Rezeau, petite bourgeoisie provinciale : 3 fils, un père effacé et une mère autoritaire et méchante. Mais c'est surtout l'histoire de la haine qui lie le narrateur, benjamin des fils, et sa mère, surnommée Folcoche. Bien écrit, personnages hauts en couleurs. Un très bon roman.
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page