contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 3 sur 3
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

3/3
La colline aux gentianes
Auteur :
Goudge, Elizabeth
Girault, Yvonne
Type de document :
Livres

Faire venir cette oeuvre Faire venir cette oeuvre

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
LIEGE - Centre Multimédia Don Bosco LIEGE 8-3 GOU CMDB0A000131320
LIEGE - Centre Multimédia Don Bosco LIEGE 8A GOU CMDB0A000130273
LIEGE - Centre Multimédia Don Bosco LIEGE 8-3 GOU CMDB0A000007180
LIEGE - Centre Multimédia Don Bosco LIEGE 8-3 GOU CMDB0A000024607

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 09/01/2011 - 23:01:27 Auteur : lapublivore (via Babelio)

L'intrigue se déroule durant les guerres napoléoniennes et l'action se déplace de la vallée reculée Devonshire, à la mer meurtrière de la guerre en Méditerranée, aux prisons et à la pauvreté de Londres. Ce livre relate l'histoire d'amour de Stella Sprigg, fille adoptive d'une famille d'exploitants agricoles aisés et de son aspirant Anthony O'Connell, qui grandira pour partie à ses côtés. Stella grandit et mûrit entourée de sa famille et d'un médecin de campagne qui a su reconnaître en elle une intelligence hors norme, et s'occupe de son éducation. Anthony, jeune orphelin lui aussi, à peine plus âgé qu'elle, arrive dans le Devonshire, après avoir déserté le bateau de son oncle. On souffre avec lui lors de sa vie de marin, mais pourtant, Elizabeth Goudge réussit à relater à la fois la beauté de ces navires et les conditions épouvantables de vie à bord. En arrivant sur la terre ferme, Anthony sera guidé par un prêtre qui a vécu les terreurs de la Révolution française. Il liera alors des liens indestructibles avec Stella, qu'il retrouvera après avoir participé à la bataille de Trafalgar sur un navire de guerre. Comme toujours, on se régale des descriptions lyriques, et de l'écriture très poétique de la part de l'auteur. Ex : l'histoire s'ouvre sur une description de Torbay, qui est si détaillée dans la topographie que c'est comme si nous y étions ! La profondeur de l'histoire de chacun, et l'honnêteté saine des personnages, captive dès le début. Plus prosaïquement, Elizabeth Goudge [...] LA SUITE SUR MON BLOG !
Consulter sur Babelio

Date : 05/07/2011 - 17:36:32 Auteur : kathy (via Babelio)

Ce livre, relate l'histoire d'une Rencontre entre Stella - jeune orpheline, née dans un autre « pays », « Ailleurs », adoptée par la famille Sprigg, auréolée d'une divine aura de bonté- et Anthony 0'Connell (dit Zachary) -midship dans la flotte anglaise, à l'époque des guerres napoléoniennes, sujet au mal de mer et objet d'humiliations, de persécutions et de châtiments de la part de l'équipage. Incapable de supporter ses conditions d'existence, il désertera. Il rencontre Stella, qui peu à peu lui fait oublier ses peurs, mais la vraie vie est-elle bien ici ? Est-elle sur cette Colline aux Gentianes, qui domine le port de Torquay, à l'Ouest de l'Angleterre : colline calme mais menacée ; lisière entre deux mondes : l'Ici et l'Ailleurs. L'ici, fait de calme, de joie, de bonheur, de ravissement et de bonheur avec Stella ; et l'Ailleurs, où règne tempête, tourment, tristesse, peur et désespoir ; l'Ailleurs où « la puissance du mal frappe avec toutes les armes qui lui tombent sous la main, peste, famine ou tempête, et n'épargne ni riche ni pauvre, ni jeune ni vieux ». Pour éviter ce chaos, Zachary doit « s'offrir volontairement » à la flotte de l'Amiral Nelson, afin d'empêcher Napoléon de débarquer en Angleterre et protéger ainsi tout ce qui lui est cher. Jolie histoire ; hymne à l'espoir, à la liberté, à la joie, aux plaisirs simples, à la nature, à l'amour, à la grâce (un certain mysticisme perce). Beaucoup de poésie dans la description de la nature.
Consulter sur Babelio

Date : 05/04/2012 - 17:41:48 Auteur : Voltaire (via Babelio)

Je suis à la fois ravie et anxieuse de m'attaquer à l'oeuvre d'Elizabeth Goudge, car autant le dire tout de suite, elle compte parmi mes auteurs préférés, aucune année ne passant sans que je ne relise rituellement l'un de ses livres. D'où mes sentiments partagés : ravie de la faire découvrir à ceux qui n'en auraient jusque ici jamais entendu parler, anxieuse à l'idée de ne pas lui rendre suffisamment justice en expliquant quel écrivain exceptionnel elle était. Inexplicablement sous-estimée, ses romans sont aujourd'hui quasiment tombés dans l'oubli. Toutefois, je soupçonne que même à l'époque de leur parution, ils n'ont pas dû plaire tant que ça à ses contemporains. En effet, Elizabeth Goudge n'était pas vraiment de son temps, ce décalage chronologique expliquant peut-être la disgrâce dont elle est victime depuis lors. Venons-en au livre lui-même : La colline aux gentianes se déroule dans un petit village de la côte ouest de l'Angleterre, à la fin du XVIIIe siècle, durant les guerres napoléoniennes. Outre ce cadre, l'histoire d'amour entre les deux personnages principaux, Stella et Zachary, nous emmènera ensuite en d'autres lieux et en d'autres temps, au fil des rebondissements de l'intrigue. J'aime chez l'auteur son habileté à décrire ses personnages avec subtilité et une grande finesse psychologique, les rendant immédiatement attachants. Comme souvent chez elle (lire La vallée qui chante), les deux héros sont un peu en marge, avec le sentiment de ne pas appartenir à ce monde, notamment la petite Stella qui se réfugie dans l'univers merveilleux de ses rêves. ... la suite sur mon blog !
Consulter sur Babelio

Date : 17/11/2012 - 21:14:11 Auteur : Imelda75 (via Babelio)

S'évader. C'est bien la plus merveilleuse qualité qu'offre de La Colline aux gentianes de la romancière britannique Elizabeth Goudge. Ouvrir ce volume de 400 pages, c'est voir le film de Stella se dérouler. Petite fille des collines vertes bordées par la mer, dans le Devonshire des années 1810 hanté par la figure napoléonienne, Stella est la fille adoptive de fermiers. Zachary, lui, est un jeune marin orphelin qui échoue non loin de ces côtes. De la rencontre de ces deux enfants et de nouveaux personnages, naît une formidable aventure, sans de multiples périgrinations mais avec un cadre d'un enchantement perpétuel. La polyphonie des laboureurs, les frégates sur la mer violette, les rituels des maisons et des saisons, les repas aux bougies, les chiens affectueux, les élixirs magiques et les légendes transmises depuis le Moyen-Age se croisent harmonieusement. Suite de la critique sur ce blog :
Consulter sur Babelio

Date : 28/11/2014 - 20:26:49 Auteur : Gwen21 (via Babelio)

Je crains toujours de ne pas rendre pleinement justice à un roman d'Elizabeth Goudge en en parlant. C'est un peu comme lire Daphné du Maurier mais en plus intense. Il se dégage de sa prose une telle paix, une telle harmonie que ses récits deviennent de véritables hymnes à l'amour et rendent tout simplement heureux. Dans "La colline aux gentianes", le lecteur est transporté en 1805 en Angleterre, dans le Devon plus précisément. Terre de mer et de pâturages, terre de légendes également, terre de folklore et de tradition, terre de foi. Une terre malmenée par les guerres napoléoniennes, une terre qui ne s'est jamais complètement remise de ses blessures spirituelles, une terre d'hommes droits, patriotes et travailleurs. Voilà, il y a un peu de tout cela, parfaitement équilibré, dans ce magnifique roman qui transforme sans avoir l'air d'y toucher la tragédie humaine en drame romantique. Stella est une jeune orpheline âgée de dix ans. Élevée par papa et maman Sprigg, des fermiers aisés, elle développe en grandissant des capacités quasi surnaturelles d'amour, de compassion, de curiosité et de prescience. Quand elle rencontre Zachary, son existence prend un virage à 180° avec, au bout du chemin, le mystère de sa naissance révélé et une destinée qu'elle était loin d'imaginer. Dans le décor pastoral qui est son cadre de vie quotidien, elle découvre la vie par petites touches sans jamais perdre sa foi en la nature et en l'amitié. Elizabeth Goudge possède ce don magique d'emporter son lecteur là où il ne pensait jamais se rendre. Au fil des pages, il sait de moins en moins à quoi s'attendre et pourtant il veut continuer le voyage. Hymne à l'amour ai-je dit, mais aussi hymne à la vie, c'est tout un. Quelques pages avant que s'achève ma lecture, mes yeux se sont posés sur cette phrase, décrivant un jardin : "C'était un lieu de paix où le temps cessait de couler" ; c'est l'exacte sensation que j'ai éprouvée en dévorant ce roman intemporel qui m'aura donné autant de plaisir que "Le pays du Dauphin Vert". Challenge PAVES 2014 - 2015 Challenge ABC 2014 - 2015
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

Information non disponible.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 3 sur 3
  • Page suivante
  • Dernière page