contact | en savoir plus | aide |
CULTURE | Lecture publique

Accueil > Recherche > Notice complète

  • Recherche simple
  • Recherche avancée
  • Modifier la recherche
  • Panier
  • ImprimerVersion écran
  • Historique
  • Demande de PIB
  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 3 sur 3
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

Localiser une bibliothèque
Bibliothèque Commune Cote Code à barres
JETTE - Biblio Jette JETTE L 11.857 0102001544399

Il n'y a pas de résumé pour cette notice.

Vous devez créer un compte pour ajouter des commentaires.
Date : 15/02/2011 - 13:35:47 Auteur : Aela (via Babelio)

Les Illusions perdues sont le coeur de la Comédie humaine. Leur rédaction va durer six années et ce roman est considéré par Balzac lui-même comme "l'oeuvre capitale dans l'oeuvre" (lettre à Mme Hanska). Il réunit des personnages typés et contrastés: Lucien de Rubempré, Vautrin, Rastignac, Bolondet..dont certains reviendront dans d'autres oeuvres de Balzac. Un très beau tableau de la noblesse de Province et la complexité d'une époque mise à jour. Un héros poète et dévoré d'ambition qui quitte Angoulême pour Paris; qui connaît un parcours mouvementé: journalisme, poésie..mais qui se voit à la fin abandonné par tous. Un très beau roman de la désillusion et de l'échec ayant pour cadre une société bouleversée par la révolution industrielle.
Consulter sur Babelio

Date : 11/05/2011 - 10:47:04 Auteur : adiou_triztanna (via Babelio)

les illusions perdues sont le mode d'emploi du roman, il donne les bonnes recettes. La crise de l'édition c'est la crise du sujet c'est également la perte du métier. Plus tard Chandler dira qu'un livre n'est bon qu'à travers la qualité des images qu"il met en scène. Balzac avait tout compris.
Consulter sur Babelio

Date : 17/06/2011 - 20:33:37 Auteur : gusber (via Babelio)

Jamais, jamais je n'avais eu tant de mal à lire un roman, Balzac est un génie, il y a là tout ce que je deteste! Ah oui, c'est très bien écrit, mais.. A t-on le droit de ne pas aimer?
Consulter sur Babelio

Date : 04/01/2012 - 11:40:44 Auteur : Derzou (via Babelio)

je l'emmène aussi sur une île déserte en cas de nostalgie de la vie en société
Consulter sur Babelio

Date : 05/03/2012 - 13:21:38 Auteur : alicejo (via Babelio)

Dire que j'ai totalement adoré ce roman serait mentir. Certaines longueurs, notamment dans la seconde partie "Un grand homme de province à Paris" ont même failli me faire abandonner cette lecture. Loin de moi l'idée de faire une critique de ce monstre de la littérature classique, je ne me sens vraiment pas de taille. Juste un conseil pour ceux que ce genre de lecture pourrait rebuter : ne pas hésiter à survoler les passages qui pourraient vous ennuyer car la lecture vaut vraiment la peine d'être menée jusqu'au bout et me voilà même curieuse de savoir ce qui arrive à Lucien dans Splendeurs et misères des courtisanes. Qui l'eut cru ?!
Consulter sur Babelio

Il n'y a pas de citation pour cette notice.

Il n'y a pas de suggestion de lecture pour cette notice.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Babelio.

Il n'y a pas de vidéo pour cette notice sur Libfly.

Il n'y a pas d'audio pour cette notice.

Il n'y a pas de mots clés pour cette notice.

Information non disponible.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 3 sur 3
  • Page suivante
  • Dernière page